jeudi, 15 février 2018 10:38

Assemblée Nationale : vers l’adoption d’un code de réglementation de la transhumance des animaux

0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Au Bénin, c’est la loi n° 87-013 du 21 septembre 1987 portant réglementation de la vaine pâture, de la garde des animaux et de la transhumance en République du Bénin qui encadre les relations entre éleveurs et agriculteurs. Au fil des années, cette loi a cependant montré ses limites au regard de l’intensification des conflits de jour en jour avec leur lot de pertes en vies humaines et destruction de cultures dans les champs. C’est pour mettre fin à ces dérives qu’une proposition de loi portant code pastoral en République du Bénin a été introduite au parlement.

En prélude à l’étude ce nouvel arsenal juridique, un séminaire parlementaire d’imprégnation a été organisé à l’intention des députés ce 13 février 2018, à Porto Novo dans l’enceinte de l’hémicycle.

Pour Éric Houndété, qui a présidé les travaux, le sujet qui justifie l’organisation du séminaire parlementaire est d’une gravité préoccupante.

‘’A cause des dégâts causés à leurs cultures par les animaux, des vols de leurs récoltes, ou des vols de bétail, les relations entre agriculteurs et éleveurs transhumants ont été de tout temps tendues’’, a fait observer le premier Vice-président de l’Assemblée Nationale.

 

‘’Nous devons avoir un document qui doit canaliser qui doit canaliser tout le monde : éleveurs, agriculteurs et autres’’, a souhaité Aboubakar Alfa Tidjani, président de l’Association Nationale des Organisations professionnelles d’éleveurs de Ruminants (Anoper) associée à la préparation de la nouvelle loi.

Le premier Vice-président du parlement a souhaité que l’adoption du Code pastoral en République du Bénin se fasse dans les plus brefs délais.

 

Helvice Anato 

Lu 1558 fois
0
0
0
s2smodern