vendredi, 23 février 2018 07:00

L’Union islamique du Bénin veut la mise en place d’un comité de dialogue des confessions religieuses

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Le chef de l'Etat poursuit ses concertations avec les dignitaires des confessions religieuses. Après les catholiques et les protestants, Patrice Talon, a reçu à son palais ce 22 février 2018 les responsables de l'Union islamique du Bénin (UIB). Les dignitaires musulmans ont discuté sur la situation socio-politique du pays avec le président de la République. Ils souhaitent la mise en place d'un comité de conseil et de dialogue qui regroupe les confessions religieuses.

 

 

Face à la “période critique”, comme ils ont qualifié la situation actuelle du pays marqué par les grèves dans la fonction publique, les membres de la communauté islamique ont voulu jouer la médiation auprès du président de la République. Par la voix du vice-président de l’Union, Ousmane Ibrahim, ils ont invité le président de la république à

"calmer le jeu en bon père de famille afin que toutes les forces productives ou non de la richesse de notre pays retournent dans la sérénité à leur différents postes de combat avec la claire conscience que notre patrimoine commun qu'est le Bénin est un pays de dialogue et de compréhension".

“Un bon musulman ne doit pas critiquer ses dirigeants surtout si c’est en public”, a ajouté Ousmane Ibrahim. C'est à cet effet, qu’il a adressé au chef de l’Etat un document dans lequel sont consignées les plaintes et doléances exprimées par les citoyens ainsi que des propositions de résolutions.

Face aux musulmans, le Patrice Talon est revenu sur les conditions de mise en place d’un Etat crédible qui passe nécessairement par les réformes.

 

 

Les membres de l’UIB ont souhaité la mise en place d’un comité de conseil au sein de chaque confession religieuse ou une plateforme qui regroupe toutes les religions ainsi que le président de la république afin d'échanger sur les sujets de société.

 

Lire aussi :

Le clergé catholique s’inquiète des grèves auprès du chef de l’Etat

Dialogue social : Patrice Talon renvoie les syndicats devant un comité interministériel

Lu 1170 fois
0
0
0
s2smodern

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.