vendredi, 26 décembre 2014 15:37

La FAO prévient la famine à Malanville et Karimama

Écrit par

A Karimama et Malanville, département de l'Alibori, les risques d'une famine sont jugulés grâce aux dons de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture). Ce samedi 20 décembre à Malanville, les maires des deux communes ont reçu de la représentation au Bénin de la FAO un lot de semences agricoles et d'équipements de transformation de produits d'une valeur de 300 millions de Francs CFA...

A Karimama et Malanville, département de l'Alibori, les risques d'une famine sont jugulés grâce aux dons de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture). Ce samedi 20 décembre à Malanville, les maires des deux communes ont reçu de la représentation au Bénin de la FAO un lot de semences agricoles et d'équipements de transformation de produits d'une valeur de 300 millions de Francs CFA. Les dons seront répartis équitablement entre les coopératives de producteurs et groupements de femmes des deux communes. Au moins 10.000 personnes devraient être impactées.

Le maire de Karimama a loué le geste de la FAO. "Cet appui va contribuer sûrement à améliorer les cultures de contre-saison", a déclaré Moussa Mama Bello. Malanville et Karimama ont en effet connu un déficit pluviométrique cette année qui laisse présager une sécheresse désastreuse pour l'agriculture. Le don de la FAO sonne alors comme un remède. La représentante des femmes a remercié la FAO qui a entendu leur "cri de coeur".

Le représentant résident de la FAO au Bénin a annoncé l'organisation prochaine au profit des groupements de femmes d'une formation sur l'utilisation des équipements et la "gestion économique et managériale de leurs propres affaires".

 

Vincent Agué

Lu 3470 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.