mardi, 13 mars 2018 18:50

Dialogue social : Les syndicats vont consulter leurs bases après les propositions du gouvernement

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Comme prévu, les secrétaires généraux des confédérations et centrales syndicales sauf celui de la CSTB se sont retrouvés avec les membres du gouvernement pour la séance de négociations ce 13 mars 2018. Les discussions ont porté sur la mise en application des statuts particuliers des enseignants du primaire et du secondaire.

Selon le ministre d’Etat du chargé du Plan, Abdoulaye Bio tchané, ces échanges ont permis des avancées significatives dans le dialogue social.


“Je ne doute pas qu’un terrain d’entente pourrait être trouvé car les responsables syndicaux ont pu constater la bonne foi et la flexibilité du gouvernement qui a bien tenu compte de leurs observations dans les discussions”, a déclaré Abdoulaye Bio Tchané.

Il lance un appel aux enseignants, aux fonctionnaires du ministère de la santé et aux autres fonctionnaires de l’administration à reprendre le travail dans l'intérêt général de la nation.

En face les syndicats ont exhorté le gouvernement à montrer sa bonne foi en procédant à la restitution des montants défalqués des salaires des grévistes. Noël Chadaré, secrétaire général de la Cosi-Bénin a aussi déploré le silence du gouvernement sur l’indexation des salaires.

Suite à ces échanges, les responsables syndicaux ont rappelé qu'avant toute décision, leurs bases seront consultées. Le ministre d’Etat chargé du plan réaffirme l’engagement du gouvernement à poursuivre le dialogue pour une sortie de crise.

Incident

A noter que le début des négociations a été troublé par l’intervention du secrétaire général de la CSTB, Kassa Mampo. Ce dernier, comme annoncé, a signifié aux ministres son refus de participer aux discussions si les fonds défalqués des salaires ne sont pas restitués.

Une petite foule de militants de cette organisation syndicale a tenté de manifester à l’intérieur de l’INFOSEC. Mais, elle a été renvoyée par les éléments de la Police républicaine dont le directeur général était présent sur les lieux.

Lu 1174 fois
0
0
0
s2smodern

Media

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.