mardi, 26 juin 2018 10:18

Angélique Kidjo : dire que la France est “colonisée par les migrants” est une insulte à l’Afrique

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Angélique Kidjo a poussé un coup de gueule samedi 23 juin sur la chaîne publique française, France 2. Au cours d’une émission de débat qui recevait comme invité politique le député français Nicolas Dupont-Aignan, la chanteuse béninoise a jugé insultants les propos du député qui estime que les migrants sont des colons.

A cette émission “On n’est pas couché” de France 2, la diva béninoise était pourtant allée parler culture avec son nouvel album “Remain in light”, une réinterprétation de l’album du même nom sorti en 1980 par le groupe de rock américain Talking Heads. Mais celle qui est habituée depuis peu aux plateaux d’émissions politiques n’a pas caché sa désapprobation face à Nicolas Dupont-Aignan, président du parti Debout la France, invité politique de l’émission. L’ancien candidat à la présidentielle française de 2017, dans son développement revendique le droit de la France de disposer d’elle-même, un droit compromis selon lui par les Américains, les Chinois, et… les migrants :

“J’estime que mon pays est colonisé (…) religieusement et migratoirement par les migrants qui arrivent sur notre sol. Nous sommes un pays colonisé et je demande aux Français de réagir.”

C’est cette expression qui a fait bondir Angélique Kidjo. Dire que la France est colonisée est une insulte aux peuples d’Afrique qui ont subi la colonisation, a réagi la chanteuse.

“Vous êtes en train de nous dire aujourd’hui que la France est colonisée. C’est une insulte pour nous les colonisés d’Afrique.”

Angélique Kidjo a trouvé inapproprié l’usage par le député “des mots aussi remplis de douleurs et d’une signification différente pour nous les Africains, qui avons été colonisés, qui vivons encore une sorte de colonisation”.

Plus loin, elle accusera la France, et l’Europe en général, de piller les ressources de l’Afrique en soutenant le maintien au pouvoir de dirigeants corrompus.

Pour elle, “les ressources du continent africain ne servent pas à développer le continent africain”.

Et quand Nicolas Dupont-Aignan préconise que l’Europe aide l’Afrique à trouver des solutions à sa jeunesse, Angélique Kidjo lui a simplement répondu qu’il ment comme tous les politiciens : “Vous pouvez me dire que vous allez aider l’Afrique autant que vous voulez. Tout le monde le dit mais personne ne le fait jamais.”

“J’en ai assez qu’on culpabilise les Français. Les États africains sont indépendants depuis 1960. Alors ça suffit”, a réagi M. Dupont-Aignan pour se défendre.

Réactions contrastées sur les réseaux sociaux

Les échanges houleux entre Angélique Kidjo et Nicolas Dupont-Aignan ont eu des échos sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes trouvent dans les propos de la chanteuse béninoise une description concrète du néocolonialisme.

D’autres par contre estiment que les Africains sont entièrement responsables du destin de leurs pays.

 

 

Lu 2488 fois
0
0
0
s2smodern