jeudi, 05 juillet 2018 20:46

Mariage précoce des enfants : les signataires de la charte réitèrent leur engagement

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Les signataires de la charte pour la lutte contre le mariage précoce des enfants se sont retrouvés ce 5 juillet 2018 à Parakou. Face à deux ministres du gouvernement, ils ont réitéré leur engagement à poursuivre le combat entamé.

Un an après le lancement de la campagne "Tolérance zéro au mariage des enfants" et la signature de la charte d'engagement les acteurs ont présenté le bilan des actions menées. Etaient présents à cette séance, les ministres des Affaires sociales, Bintou Chabi Adam Taro et de l’Economie numérique, Aurelie Adam Soulé Zoumarou ; les représentants de l’Unicef et du royaume de la Belgique.

La sensibilisation des populations contre ce fléau qui pénalise les jeunes filles est la principale stratégie. Certaines associations ont eu à dénoncer des cas qu'elles ont recensés. “Nous devons d’abord aller à la dénonciation ensuite à la répression, parce que c'est ça qui manque”, a déclaré Viviane Orou Tama, présidente de l’Union des femmes élues conseillères de l'Alibori, du Borgou et des Collines.

“J’apprécie à sa (sic) juste valeur tous les efforts qui ont été fournis, toutes les actions qui ont été menées dans le cadre de la lutte”, a souligné Bintou Chabi Adam Taro

Pour rappel, la campagne tolérance zéro (CTZ) au mariage des enfants au Bénin a été lancée le 16 juin 2017. Elle vise à éliminer les mariages des enfants.

Lu 812 fois
0
0
0
s2smodern