samedi, 18 août 2018 15:29

Bembéréké : détresse dans l'arrondissement de Gamia après des inondations

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

L’arrondissement de Gamia dans la commune de Bembéréké est sous le choc. De nombreux habitants ont vu leurs maisons s’écrouler sous une forte pluie tombée la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 août 2018 qui n’a pas causé perte humaine.

“L’eau s’est installée un peu partout. De mémoire d’homme, on n’a jamais vu ça. On a interrogé les vieux, ils n’ont jamais vu des inondations de cette ampleur à Gamia”, nous confie ce samedi, le Chef de l’arrondissement de Gamia Mansa Orou Boum.

Les dégâts matériels sont considérables selon l’élu communal qui ne peut pas cependant estimer le nombre de personnes en détresse après les inondations.

Une vingtaine de cases sont tombées et de nombreuses autres “croulantes” sont évacuées selon les explications du chef de l’arrondissement.

Deux grands quartiers de la localité sont touchés par la furie des eaux d'une des deux rivières qui traversent cet arrondissement de Bembéréké sur la route Parakou-Malanville. Ce sont les quartiers situés en amont et en aval d’un pont qui est “quand même suffisamment grand”, note M. Orou Boum dont les bureaux ont été rendus inaccessibles par les eaux vendredi matin.

Solidarité

48 heures après la pluie diluvienne, les populations et leurs élus organisent les secours tout en espérant des soutiens des plus hautes autorités.

Un rapport sera adressé au maire afin que le Préfet du département du Borgou soit informé de la situation, a indiqué le premier responsable de Gamia qui ne compte pour le moment que sur la “solidarité” des populations pour loger les sans-abri.

“Tous ceux qui ont vu leurs maisons tomber ont quand même eu des familles d’accueil”, informe Mansa Orou Boum.

Le mois d’août étant une période fortes pluies dans le nord du Bénin, l’élu local estime que la situation est loin d’être normale. “Le ciel n’est pas encore clair”, précise-t-il pour justifier l’urgence d'évacuer tous les ménages installés le long du passage des eaux.

 

Lu 1264 fois
0
0
0
s2smodern