mardi, 14 mai 2019 15:03

8ème législature : FCBE, RB, UN, PRD,...les origines politiques des députés de 2019

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Sur la trentaine d’élus parlementaires qui retrouvent leurs sièges, plusieurs étaient, jusqu’à la veille de la formation des deux blocs de la mouvance présidentielle, des militants, leaders ou dirigeants de partis politiques, souvent qualifiés de régionaux ou d’alliance de partis.

C’est ainsi qu’au nombre des députés composant la 8è législature, on a, au moins 3 anciens élus AND dont Octave Houdégbé, 3 RB-RP tel que Janvier Yahouédéou, 17 anciens élus FCBE dont André Biaou Okounlola, Barthélémy Kassa, Sofiatou Shanou et Natondé Aké.

Les anciens élus UN qui reviennent à l’hémicycle avec un autre parti politique sont au nombre de 4. Parmi eux Orden Aladatin et Louis Vlavonou. Deux élus auront intégré l’assemblée nationale lors de la 7è législature sous la bannière du parti ABT. Ils y siègeront à nouveau sous la 8ème législature, avec deux autres collègues nouvellement élus députés. Les partis UB, Alliance Soleil avec Robert Gbian, FDU, Alliance éclaireur avec Edmond Agoua, comptent chacun dans le lot, 2 anciens élus et le PRD 3.

Au nombre des nouveaux, on remarque des militants et leaders des anciens partis UDS tel que Sacca Lafia, Alassane Seidou du parti Alafia, Luc Atropko de la RB aile Zinzindohoué, ABT de Abdoulaye Bio Tchané et Jacques Yampabou de l’AND aile Dassigli. Dans cette cinquantaine de députés, certains ont rompu les amarres avec leurs anciennes formations politiques depuis bien longtemps. D’autres sont devenus membres du Bloc républicain ou de l’Union progressiste lorsque leur parti s’est fondu dans l'un ou l'autre des deux partis de la majorité. 

 

Marie Léa Yémadjro

Lu 668 fois
0
0
0
s2smodern