vendredi, 07 juin 2019 09:08

Nikki : des centaines de tonnes de coton parties en fumée

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Jeudi noir à Nikki ce 6 juin 2019. L’usine d’égrenage de coton de la ville frontalière du Nigeria au nord-est du Bénin a vu partir en fumée des centaines de tonnes de coton.

Selon les informations de Radio Su Tii dera de Nikki, l’incendie a été provoqué en début d’après-midi par une camionnette dont le pot d’échappement a craché du feu alors que le véhicule faisait un chargement de coton. Le feu dégagé par le moteur a donc consumé le tas de coton derrière la camionnette embrasant aussi un véhicule chargé à côté.

Un grand vent annonçant une pluie qui ne viendra finalement pas n’aurait pas arrangé la situation. Le feu s’est propagé de tas de coton en tas de coton. Dans les usines, il es d'usage d'entreposer le coton en attente d'être égrené. 

“Pas d’eau à l’usine de Nikki”

“C'était un véritable désastre puisqu'il n'y a pas d'eau à l'usine de Nikki. Toutes les tentatives pour maîtriser le sinistre sont restées infructueuses malgré l'action conjuguée des sapeurs pompiers et des agents commis à la sécurité des tas de coton en attente d'égrenage”, selon les confrères de la radio locale de Nikki.

Les agents de sécurité et les sapeurs pompiers de la ville étaient donc impuissants. Un renfort des secours venu de Parakou aurait permis de limiter les dégâts avant d’être confronté à une rupture de ses réserves d’eau. Un barrage situé à 8km de l’usine a été le recours final mais la distance à parcourir ne cadrait manifestement pas avec une urgence à éteindre les flammes.

La production nationale de coton de cette année est estimée à plus de 700 000 tonnes, un record qui fait du Bénin le champion africain de l’or blanc en 2019. Mais on n’oubliera pas le jeudi noir de Nikki.

Lu 1034 fois
0
0
0
s2smodern