La première audience de la session criminelle de l’année 2019 s’est ouverte ce 8 avril à la Cour de répression des infractions économique et du terrorisme (CRIET). Pour cette première journée, c’est le procès de l’Etat Béninois contre l’ancien greffier en chef du tribunal de cotonou, Abou Seidou qui a focalisé les attentions. Au terme des débats, l’accusé a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Publié dans Société

Dernier né dans le giron politique béninois, le parti "Liberté et Justice" a vu le jour ce samedi 18 novembre 2017 à Cotonou. A sa tête, Me. Abou Séidou, l'homme connu pour sa générosité dans les oeuvres sociales décide de se lancer en politique. Un seul objectif :  soutenir le volet social du Programme d'actions du gouvernement. 

Me. Abou Séibou ne cache pas ses ambitions. Il veut participer aux élections législatives à venir. 

On l'ignore souvent mais le code pénal béninois punit le défaut de carte d'identité chez une personne majeure d'un emprisonnement ferme pouvant aller à huit jours. De plus, sans carte d'identité, le citoyen n'a pas d'existence juridique. Pour lutter contre cela, l'organisation non gouvernementale "Right to a state" a lancé dans la commune d'Allada...

Publié dans Société