Le gouvernement met fin à l’utilisation des plaques minéralogiques personnalisées en lieu et place des immatriculations règlementaires. C’est un communiqué conjointement signé ce lundi 8 janvier 2018, par les Ministres, de l’Intérieur et de la Sécurité Publique Saca Lafia, et celui des Infrastructures et des Transports Cyr Koty, qui le mentionne. La mesure vise certains dignitaires de cultes et têtes courronées.

Publié dans Société