NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


La nuit du 24 au 25 février 2015 a été particulièrement agitée au siège de la Commission électorale nationale autonome (CENA). Si le dépôt des candidatures aux élections législatives a été ouvert depuis le 20 février dernier, la plupart des partis politiques et alliances de partis politiques ont attendu la dernière heure pour venir déposer leurs dossiers de candidature. Au total, une vingtaine de formations politiques se sont fait enregistrer et seront en course pour atteindre la prochaine législature sauf invalidation par la commission électorale.

Hier, jusqu'à 22 heures, la CENA n'avait enregistré que quatre partis et alliances de partis politiques dont l'Alliance pour une Nouvelle Gouvernance (ANG), le Réso Atao ou encore l'Alliance patriotique de l'éveil et l'union (Peu) de Désiré Vodonou. Il a fallu attendre 22 heures 45 minutes pour voir un déferlement de véhicules sur la cour de l'institution. C'est l'alliance Renaissance du Bénin et Réveil patriotique conduite par Léhady Soglo et Janvier Yahouédéhou qui ouvre le bal à ce moment là. Elle sera suivie une dizaine de minutes plus tard par la délégation des Forces cauris pour un bénin émergent (FCBE). Le reste de la nuit a été un incessant remue-ménage. Jusqu'à minuit, heure de clôture officielle du dépôt des candidatures, les partis politiques n'ont cessé de défiler.

Dès aujourd'hui, la commission électorale dispose de huit jours pour examiner les dossiers des candidats. En attendant son verdict, les regards sont désormais tournés vers le Conseil d'orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (COS-LEPI) qui a promis publier la liste électorale ce jour.

 

Maurice Thantan

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir