NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


Le gouvernement semble décidé à relancer la construction du nouveau siège de l'Assemblée nationale. Après le conseil des ministres le 12 septembre 2014 préconisant une feuille de route et un nouveau cadre organisationnel à cet effet, Christian Sossouhounto, ministre de l'habitat était en visite sur le chantier du bâtiment ce mercredi 15 octobre 2014. Accompagné des responsables des entreprises en charge de la construction, il a annoncé la reprise des travaux abandonnés depuis près de deux ans. Une fois repris, a précisé le ministre, les travaux devraient être achevés au plus tard à la fin de l'année 2015.

A l'occasion, le ministre Christian Sossouhounto a appelé à un sursaut patriotique de la part de toutes les populations notamment celles de la capitale Porto-Novo. "C'est un défi national. Et c'est ensemble que nous devons relever ce défi", a-t-il déclaré.

Les travaux de construction du nouveau siège de l'Assemblée nationale avait démarré en 2009 et devraient s'achever deux ans plus tard. Mais le chantier a été à l'origine d'un scandale financier impliquant de nombreuses autorités au sommet de l'Etat. Des enquêtes ont visé plusieurs ministres du gouvernement. De nombreux cadres de l'administration ont été mis sous les verrous. Le gouvernement a donc commis le bureau Veritas-Bénin pour connaître de l'état des travaux. C'est au terme de l'expertise qui a jugé les travaux satisfaisants par rapport aux normes en vigueur que le gouvernement a décidé de les reprendre.

Le nouveau siège du parlement béninois est implanté sur la berge lagunaire à l'entrée sud-est de la ville de Porto-Novo. La construction se déroulera en deux phases. La première qui a déjà été entamée concerne la réalisation de l'hémicycle d'une capacité de 300 places, d'un bâtiment annexe et d'un bâtiment principal de quatre étages. La deuxième phase est constituée des bureaux des députés et de deux résidences pour le Président et le premier questeur.

 

Maurice Thantan

Commentaires  

0 #1 Mohamed 17-10-2014 15:27
Béninois est trop fan de la médiocrité, nous aimons trop nager dans la gourmandise et notre premier ennemi est le développement.pfffff
construisez ça si vous voulez, si vous ne voulez pas, laissez tomber, on s'en fou!!!
après c'est pour nous parler de milliards, allez voir pour les ivoiriens, malgré toutes les crises qu'ils ont connu.
ékanmi
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir