mercredi, 20 août 2014 11:48

Remaniement du gouvernement : pronostics et supputations

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Le gouvernement du Bénin sera remanié. L'information circule depuis quelque temps. Hier mardi 19 août 2014, la presse a davantage supputé sur ce secret de polichinelle. Mais 24 heures après, la liste du nouveau gouvernement...

Le gouvernement du Bénin sera remanié. L'information circule depuis quelque temps. Hier mardi 19 août 2014, la presse a davantage supputé sur ce secret de polichinelle. Mais 24 heures après, la liste du nouveau gouvernement n'a pas été rendue publique. Cette liste existe déjà et est sur la table du bureau de l'Assemblée nationale qui doit en prendre connaissance et donner son avis consultatif au Président de la République. Seulement, les députés membres de ce bureau n'ont pu se réunir ce mardi faute de quorum. En attendant sa sortie officielle, le troisième gouvernement de Boni Yayi est au coeur de supputations.

De supposées raisons politiques au remaniement

Le nouveau gouvernement serait une équipe de compromis entre le Chef de l'Etat et certaines forces politiques du Bénin. Le cas échéant, serait-ce le signe d'un dialogue politique ? La question mérite d'être posée au regard des clivages renforcés par l'affaire de la supposée tentative d'empoisonnement de Boni Yayi par Patrice Talon. Un gouvernement élargi à des partis d'opposition devrait réconcilier le Chef de l'Etat avec l'opposition.

Remaniement politique sous-entend aussi formation d'une équipe de bataille politique. En effet, deux élections sont en vue au Bénin : les locales et les législatives. Les prochains ministres pourraient être en réalité les pions de la majorité présidentielle pour remporter ces consultations.

D'autres raisons pourraient justifier la recomposition du gouvernement. Et celles là, on ne saurait les déviner car Boni Yayi a déjà habitué les Béninois au remaniement surprise de son cabinet. L'équipe actuelle en passe d'être reconstituée a elle-même été accouchée suite à la dissolution du premier gouvernement du second mandat de Boni Yayi. En août 2013 en effet, le Chef de l'Etat avait surpris les Béninois en renvoyant tous ses ministres.

Un gouvernement réduit en vue

On suppute aussi sur l'effectif du nouveau gouvernement. Celui-ci devrait être réduit à une vingtaine de ministres contre 27 pour dans l'actuelle équipe. Des journaux avancent le chiffre de 22. Cela suppose des suppressions de portefeuilles notamment dans deux secteurs.

L'existence de deux ministères chargés, l'un de l'environnement et l'autre de la protection des ressources naturelles, paraît en effet comme une création de dépenses supplémentaires à l'Etat. La même critique peut être formulée contre les trois ministères en charge de l'éducation émiettée en enseignement primaire, enseignement secondaire et enseignement supérieur. Enfin à côté du Ministère du Développement et de la Prospective, le portefeuille des Politiques publiques et celui de la Coordination des politiques de mise en oeuvre des Objectifs du millénaire pour le développement, semblent jouer aux doublons inutiles.

Lu 3252 fois
0
0
0
s2smodern