jeudi, 21 janvier 2016 16:53

Nicéphore Soglo dénonce l'alliance Fcbe-Rb-Prd autour de Lionel Zinsou pour la présidentielle 2016

Écrit par

L'ancien président de la République, Nicéphore Soglo persiste, il clame toujours son opposition à la candidature de Lionel Zinsou à la présidentielle du 28 février 2016. Au cours d'une conférence de presse au Novotel hôtel de Cotonou ce jeudi 21 janvier, Nicéphore Soglo a réaffirmé sa position

Nicéphore Soglo, à Cotonou le 7 décembre 2015

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'ancien président de la République, Nicéphore Soglo persiste, il clame toujours son opposition à la candidature de Lionel Zinsou à la présidentielle du 28 février 2016. Au cours d'une conférence de presse au Novotel hôtel de Cotonou ce jeudi 21 janvier, Nicéphore Soglo a réaffirmé sa position qu'il n'avait pas cachée le 5 janvier dernier.

Pour Nicéphore Soglo, Lionel Zinsou est comme un colon en mission de re-colonisation du Bénin. L'ancien chef d'Etat compte barrer la voie à cette mission commanditée selon lui par la France. Et son combat est surtout "panafricaniste", a-t-il insisté :

"Mon combat contre la re-colonisation de l'Afrique et son assujettissement par les puissances d'argent n'est pas nouveau (...) Tout le monde connaît mon engagement pour le panafricanisme et la lutte contre le néocolonialisme".

L'ancien maire de la ville de Cotonou a aussi dénoncé avec fermeté l'alliance politique créée autour de la candidature à polémique du Premier ministre. Le 12 janvier dernier, Lionel Zinsou a annoncé le ralliement à sa cause du Parti du renouveau démocratique et de la Renaissance du Bénin. Ce dernier parti est présidé par le fils aîné de Nicéphore Soglo, Léhady Soglo. Le père, président d'honneur de la Rb, se démarque de son fils sans ambages :

"Je tiens à affirmer solennellement devant l'opinion nationale et internationale que je ne suis ni partie prenante, ni concerné, ni engagé par l'alliance de la Rb avec les Fcbe pour soutenir le candidat Lionel Zinsou".

Il faut dire que depuis 2006 où ses deux fils, Galiou et Léhady s'étaient présentés à la fois à l'élection présidentielle, Nicéphore Soglo a souvent dû affronter politiquement l'un de ces derniers. Alors qu'il y a quelques années, c'est Galiou qui allait contre la volonté du père en s'alliant à Boni Yayi, cette fois-ci c'est l'aîné Léhady qui doit subir le courroux de l'octogénaire. Nicéphore Soglo est soutenu par sa femme et avait le cadet Galiou présent à ses côtés ce jeudi.

 

Vincent Agué (@afoukin)

Lu 8172 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.