jeudi, 06 juillet 2017 17:07

Diplomatie : la présidente de la confédération Suisse sera au Bénin le 12 juillet

Écrit par

Le Bénin s’apprête à accueillir la première visite d’un chef d’Etat depuis l’arrivée au pouvoir de Patrice Talon. Du 12 au 14 juillet 2017, la présidente de la confédération helvétique séjournera à Cotonou dans le cadre d’une visite officielle. L’annonce a été faite ce mercredi 5 juillet 2017 au cours d’une conférence de presse animée par le ministre des Affaires étrangères Aurelien Agbénonci.

 

Le Bénin s’apprête à accueillir la première visite d’un chef d’Etat depuis l’arrivée au pouvoir de Patrice Talon. Du 12 au 14 juillet 2017, la présidente de la confédération helvétique séjournera à Cotonou dans le cadre d’une visite officielle. L’annonce a été faite ce mercredi 5 juillet 2017 au cours d’une conférence de presse animée par le ministre des Affaires étrangères Aurelien Agbénonci.

Doris Leuthard sera reçue par le président de la République Patrice Talon. Les deux chefs d’Etat vont s’entretenir sur des questions d’intérêt commun aux deux pays. “C’est un symbole qui est très fort”, a commenté le chef de la diplomatie béninoise.

La Suisse est l’un des partenaires historiques du Bénin. La coopération suisse au Bénin intervient notamment dans les secteurs de développement économique rural, de la gouvernance locale et de la décentralisation, ainsi que de l'éducation de base et de la formation professionnelle.

Autres visites attendues

Au cours de son entretien avec les journalistes, le chef de la diplomatie béninoise a révélé que de nombreux partenaires ont souhaité par le passé se rendre en visite officielle au Bénin. Mais le chef de l’Etat a souvent reporté ces occasions pour des raisons d’image.

“Plusieurs chefs d’Etat ont souhaité nous rendre visite. Des organisations ont même souhaité organiser des sommets dans notre pays. Lorsque vous regardez l’état dans lesquels se trouve la ville de Cotonou, l’état dans lequel se trouvent nos édifices publics, l’état de fonctionnement approximatif de certains de nos installations, le président a estimé que l’image que nous devons projeter de notre pays doit être une belle image. Donc il m’a chargé fois que le souhait de nous rendre visite ou le souhait d’organiser des réunions dans notre pays serait exprimé de demander à nos amis de patienter”, a détaillé Aurelien Agbénonci.

Le ministre des affaires étrangères a estimé qu’“aujourd’hui les choses vont dans la bonne direction.” Il a annoncé qu’après la visite de Doris Leuthard, d’autres visites de chefs d’Etat sont attendues dans le pays.

Maurice Thantan

Lu 927 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.