vendredi, 29 septembre 2017 06:00

Ravip : Patrice Talon installe la Commission de supervision du recensement

Écrit par

L’opération de Recensement administratif à vocation d'identification de la population (Ravip) débute le 1er novembre 2017. Le Président de la République a procédé ce 29 septembre, à l'installation officielle des membres de la commission chargée d’assurer la supervision du processus.

La commission nationale de supervision du Ravip est composée de 18 membres dont neuf désignés par l’Assemblée nationale et neuf par le gouvernement. Le ministre de la Justice, Joseph Djogbénou la préside.

 

 

Ils auront six mois pour moderniser l’état civil. Le résultat attendu est la modernisation de l'état civil à travers la mise en place d'un fichier national d'identification des personnes et une carte nationale d’identité biométrique pour chaque Béninois.

Pour Pascal Koupaki, ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence, c’est pour répondre aux “défis et les enjeux des politiques de développement” que l'exécutif a choisi la mise en oeuvre de ce projet.

La finalité est la “constitution d’un fichier national centralisé et informatisé de l’identité de l'ensemble des ressortissants et résidents de notre pays”, a t-il ajouté.

“A la fin du processus; nous aurons une identité unique, par la suite une carte d'identité nationale, biométrique électronique qui nous permettrat d'effectuer toutes nos formalités administratives, civile, toutes les transactions financières”, a déclaré Patrice Talon.

Une série d’activités suivront la cérémonie d'installation des membres débouchant ainsi sur l’opération de recensement. Il s’agira dans un premier temps de sensibiliser, communiquer et former.

Télécharger la loi sur le Ravip ici

Lu 1628 fois

Media

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.