vendredi, 22 décembre 2017 14:15

Patrice Talon ne faiblira pas dans la lutte contre la corruption et l'impunité

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Le président de la République était face aux députés à l'Assemblée nationale ce vendredi 22 décembre 2017. Invité à délivrer son traditionnel discours annuel sur l'état de la Nation, Patrice Talon s'est plu dans l'exercice.

Contrairement au discours bref et concis de l'année passée pour sa première fois, le chef de l'Etat a livré une adresse de plus de 50 minutes, soit le plus du double du temps qu'il lui a fallu en 2016.

C'était un discours exhaustif dans lequel le président est revenu, point par point et secteur par secteur sur les différentes réformes entreprises et réalisations effectuées depuis son arrivée au pouvoir. De l'Agriculture aux affaires sociales en passant par le numérique, le sport et le commerce, Patrice a fait le bilan de 18 mois de gouvernance. Dans cet exercice, il s'est félicité de ce qu'il considère comme réussites notamment en matière de réformes qui se traduit par un nombre impressionnant de lois votées au parlement dans le cadre du partenariat public privé ou encore dans le cadre du numérique.

La révision de la constitution reste cependant le défi majeur pour le président de la Républic. C'est en ce sens qu'il qualifie de "provisoire", l'échec de la première tentative de mars 2017. Mais c'est sur la lutte contre la corruption et l'impunité que Patrice Talon va mettre un accent particulier.

Lutte contre la corruption et l'impunité

Face aux députés, le président de la république a martelé qu'il menera une lutte contre la corruption et l'impunité. Car pour lui, "tous les efforts entrepris, ainsi que les sacrifices consentis pourraient s’avérer vains si nous n’engageons pas résolument notre administration publique, les sociétés et offices d’Etat, dans la voie de la bonne gouvernance."

Après avoir rappelé les résultats de quelques audits dans les offices et sociétés d'Etat ayant déjà conduit plusieurs responsables sous les verrous, Patrice Talon a réaffirmé que l'assainissement des finances publiques doit"

s’accompagner d’une lutte implacable contre la corruption et l’impunité."

Pour cela, le chef de l'Etat compte miser sur la modernisation de l'admnistration publique à travers la dématérialisation :

"Nous allons poursuivre les efforts de modernisation de notre administration, grâce au processus de dématérialisation qui permet à la fois d’améliorer nos recettes fiscales et de minimiser le volume des transactions financières entre personnes physiques, généralement sources de corruption."

Dans cette même logique, le président de la République a insisté sur sa détermination à continuer à mener cette lutte sans faiblir. Pour lui c'est la seule condition pour engager la transformation structurelle de l'économie du pays :

"Cest pourquoi toute faute avérée est immédiatement sanctionnée d’abord par la suspension de son auteur, puis sa mise à disposition de la justice pour répondre de ses actes. Les derniers évènements dans notre pays ne sauraient distraire le Gouvernement. Ils nous encouragent plutôt à aller plus loin. C’est la seule voie pour sortir notre pays de son état de sous-développement. "

2018, année de la visibilité des grands projets

"2018 marquera un nouveau chapitre de notre action puisque nos projets phares vont commencer à devenir visibles, les chantiers seront lancés un peu partout dans le pays", a expliqué le chef de l'Etat. Pour Patrice Talon, l'année qui s'achève a été essentiellement consacrée à la réalisation des études de faisabilité approfondies, certes longues, mais nécessaires pour garantir les conditions efficaces et efficientes de mise en oeuvre. Car :

"il s’avère que les mauvaises études ou l’absence d’études sont la cause des éléphants blancs qui jonchent nos villes et nos campagnes, de la dégradation précoce des infrastructures que l’on observe, des surfacturations et par conséquent de la corruption."

A en croire le discours du chef de l'Etat, tous les yeux devraient donc être rivés sur l'année prochaine pour voir les réalisations concrètes des projets phares du PAG. "L’année 2018 s’annonce donc comme celle du début de la partie visible des réalisations des grands projets du Programme d’Action du Gouvernement ", a-t-il martelé.

Lu 1811 fois
0
0
0
s2smodern