vendredi, 12 janvier 2018 08:02

Les clarifications d’Adrien Houngbédji sur le retrait du droit de grève et le Cos-Lépi

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Les députés de la 7ème législature se sont retrouvés à l'hémicycle ce 11 janvier 2018 pour la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux. C'était l’occasion pour Adrien Houngbédji, président de l’assemblée nationale de revenir sur le vote du retrait du droit de grève à certains corps.


“Ce n’est pas sans un certain pincement de cœur que nous l’avons voté”, a déclaré Adrien Houngbédji pour expliquer la situation des agents de santé. Concernant les magistrats, le président de l’assemblée national a déclaré avoir agi pour le bien de la démocratie.


“Nous aurions aimé ne pas toucher à ce droit, nous avions du le faire parce que des abus sont commis dans l'exercice de ce droit. C’est le lieu de le dire, c’est mon droit de le dire” , a-t-il ajouté

Quelque soit l’issue que la Cour constitutionnelle donnera à cette loi controversée par les acteurs, Adrien Houngbédji assure que “nous respecterons les décisions de la cour constitutionnelle”.
S’agissant de la décision de la Cour relative à la désignation par l'hémicycle de ses représentants au Cos-Lépi, avant le 21 décembre 2017 et qui n’a pas été faite, le président de l’assemblée national justifie cela par le respect du règlement intérieur.

“Nous avons agi dans le respect du règlement intérieur de l’assemblée nationale” a-t-il expliqué.

Lu 2026 fois
0
0
0
s2smodern

Media