jeudi, 01 mars 2018 10:06

Le gouvernement démasque une cinquantaine de fonctionnaires détenteurs de diplômes présumés faux ou douteux

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

34 agents de l’Etat ne pourront plus percevoir leur salaire et seront sanctionnés administrativement et juridiquement. Le conseil des ministres du 28 février 2018 en a décidé ainsi suite au rapport de la commission chargée de vérifier l’authenticité des diplômes.

La commission nationale de vérification de l'authenticité des diplômes (Cnvad) a étudié 8368 dossiers pour le deuxième et troisième trimestre 2017. Sur la cinquantaine de personnes incriminée, seuls 40 d’entres eux se sont faits auditionner. Il en ressort que deux cas de figures se sont présentés. Le premier est relatif aux diplômes délivrés que l’établissement qui les a délivré ne reconnaît pas. Le second cas est la présentation de diplômes et certificats non authentiques.

Au bout des investigations, “34 personnes sont passées aux aveux tandis que six contestent détenir de faux diplômes”, a précisé le communiqué. Les ministres, du Travail, de la Justice et de l’Economie et des finances ont été instruits pour engager des sanctions administratives et judiciaires à l’encontre des prévenus.

Télécharger le compte rendu du conseil ici

Lu 1040 fois
0
0
0
s2smodern