mardi, 17 avril 2018 10:21

Actualisation de la liste électorale : les représentants du parlement au Cos-Lépi connus ce jeudi

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Les députés membres du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lepi) devraient être connus ce jeudi 19 avril 2018. Ce lundi, à l’Assemblée nationale, les parlementaires ont arrêté la clé de répartition des neuf sièges entre majorité et minorité.

Selon le rapport de la Commission des lois adopté par la plénière, les modalités suivantes ont été retenues pour la désignation des représentants du parlement au sein de l’organe chargé de la supervision de l’actualisation de la Lepi : le Bloc de la majorité parlementaire (Bmp) désignera cinq membres tandis que les quatre autres sièges seront pourvus par les députés de la minorité.

Par ailleurs, chacun des deux groupes sera représenté par un membre (non parlementaire) dans chacun des 77 démembrements du Cos-Lepi dans les communes.

La liste nominative de tous ces représentants de l’Assemblée nationale au sein du Cos-Lepi et ses démembrement sera connue jeudi 19 avril. Elle sera adoptée par la plénière des députés.

Les membres du COS-LEPI choisis par les députés seront rejoints par le directeur général de l’Insae (Institut national de la statistique et de l’analyse économique) et celui en charge de l’Etat civil, tous deux membres d’office de l’organe.

Résistance

L’Assemblée nationale aura finalement respecté la décision de la Cour constitutionnelle lui imposant de désigner ses représentants au Cos-Lepi. C’était en décembre 2017, quand l’installation de l’organe était en retard de six mois.

La décision n’avait pas été suivie d’une exécution immédiate. Avant qu’une deuxième décision de la Cour ne constate la violation de la Constitution par le président de l’Assemblée nationale. Ce dernier finira par appeler ses collègues députés à s’exécuter lors de son discours à l’occasion de la première rentrée rentrée parlementaire de 2018.

Situation exceptionnelle

Le code électoral prévoit l’installation du Cos-Lepi au mois de juillet de chaque année pour superviser la mise à jour du fichier électoral dont la liste des personnes en âge de voter doit être publiée au plus tard en janvier, mois de fin de mission de l’organe.

Le Cos-Lepi en cours de constitution en avril 2018 pour le compte de 2017 fait exception à un an des législatives de 2019.

A cette situation exceptionnelle correspondra sans doute la mesure exceptionnelle de non respect de l’obligation d’un nouveau Cos-Lepi en juillet prochain. Si on veut éviter le cafouillage qui caractérise la réalisation de la liste électorale à la veille des élections au Bénin depuis quelques années.

 

 

Lu 1273 fois
0
0
0
s2smodern