lundi, 23 juillet 2018 13:31

Plusieurs partis s’unissent dans un “Bloc Progressiste” en vue de la création d’un grand parti politique

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Plusieurs partis et regroupements de partis politiques soutenant l’action du gouvernement posent les jalons d’une fusion au sein d’un grand ensemble. Premier acte, la naissance d’un “Bloc Progressiste”, annoncée dimanche 22 juillet 2018 par les initiateurs réunis.

Le congrès constitutif du nouveau grand parti interviendra plus tard. Mais les leaders des formations politiques qui y travaillent ont affiché leur unité lors d'un atelier politique sur “l’assainissement de la vie politique au Bénin”.

“Nous lançons un appel patriotique à nos militants et sympathisants, à tout le peuple béninois et particulièrement à sa jeunesse afin qu’ensemble nous nou engagions pour préparer le congrès constitutif et implanter dans notre pays un véritable parti pour la démocratie et le progrès.” Tamou Bio Sarako, maire de Banikoara, porte-parole du Bloc Progressiste le 23 juillet à Cotonou.

Plus d’une dizaine de partis et alliances de partis forment le Bloc. Les plus connus sont les alliances UN (l’Union fait la Nation), AND (Alliance Nationale pour la Démocratie et le Développement), FDU (Front des Démocrates Unis) ou encore les partis RB (Renaissance du Bénin) et Alternative Citoyenne.

Le regroupement des partis béninois en de grands blocs est souhaitée par le président de la République dans son projet de réformes politiques. La Charte des partis politiques sera modifiée à cette fin à l’Assemblée nationale.

Comme le Bloc Progressiste, un autre rassemblement de la mouvance présidentielle avait aussi vu le jour. La “Dynamique Unitaire” rassemble aussi plusieurs partis de la mouvance Talon tels que l’UDS (Union pour la Démocratie et la Solidarité) de Sacca Lafia, le ministre de l’Intérieur et l’ABT (Alliance pour un Bénin Triomphant) d’Abdoulaye Bio Tchané, le ministre d’Etat chargé du Plan.

Et avant les formations politiques soutenant le pouvoir, c’est l’alliance des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), le perdant de la présidentielle de 2016, qui s’est transformée en parti politique avec comme président d’honneur l’ancien chef de l’Etat Boni Yayi.

 

Lu 888 fois
0
0
0
s2smodern

Media