mardi, 06 novembre 2018 13:04

Affaire "faux médicaments" : Atao Hinnouho condamné à 6 ans de prison

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Le député Atao Hinnouho, homme d’affaires du secteur pharmaceutique, a été condamné à 6 ans de prison par le tribunal de première instance de Cotonou ce 6 novembre 2018. Ses avocats annoncent qu’ils feront appel.

Atao Hinnouho était poursuivi pour fraude douanière, rébellion, violence et voie de fait dans l’affaire qui a déjà conduit des grossistes et répartiteurs en prison 2017.

Il était déjà en prison depuis mai 2018 bien avant la levée de son immunité parlementaire qui ouvre la voie à son jugement.

La procédure pour fraude douanière été ouverte contre lui après son interpellation en mai. Il écope de 5 ans de prison pour cette infraction liée à son activité d’importateur de produits pharmaceutiques prohibés.

Il a été relaxé dans le dossier violence et voie de fait sur agents publics en mission (au tribunal de Cotonou) mais condamné pour rébellion ; celle-ci remonte à son opposition à une perquisition d’un entrepôt de produits pharmaceutiques qui appartiendrait à sa femme.

Atao Hinnouho devra aussi payer une amende d’un milliard de francs cfa et des dommages et intérêts de 2 milliards.

Le député avait, au début de l’affaire fin 2017, quitté le territoire avant de se présenter au juge fin avril 2018.

Son placement en détention préventive ordonné par le juge d’instruction sera rejetée par le juge des libertés.

Mais l’élu qui a dénoncé des violences policières sur sa personne est interpellé début mai et gardé en prison après des soins en psychiatrie ordonnés par le procureur. Des analyses avaient conclu à un “trouble anxio-dépressif”.

 

Lu 1408 fois
0
0
0
s2smodern