La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) ne s’est pas déclarée incompétente dans l'affaire de disparition du régisseur de la direction générale des Impôts (Dgi). Le procureur spécial de cette cour, Gilbert Togbonon sur Radio Bénin, a apporté plus de précisions sur cette information.

Publié dans Société

L’ancien préfet du Littoral, Modeste Toboula est désormais fixé sur son sort. Au terme de son procès, il est condamné pour abus de fonction à 12 mois de prison ferme assorti d’une amende de deux million de francs CFA.

Publié dans Société

La session criminelle de l'année 2019 Cour de répression des infractions économique et du terrorisme (CRIET) est à sa deuxième audience ce 9 avril 2019. Elle concerne Ibrahima Adamou qui est accusé de cavalerie et d’escroquerie aggravée avec appel au public puis de violation de la loi sur le système financier décentralisé. La Cour a eu la main lourde envers l'accusé qu'elle a déclaré coupable des infractions mises à sa charge. Elle l'a condamné à 15 ans de prison ferme. Elle a été au delà de la réquisition du Ministère public qui avait proposé 10 ans. Ibrahima Adamou devra aussi rembourser aux déposants ayant comparu leurs mises.


 

Le point de notre envoyé spcécial Hervé Jossè
Publié dans Société

La première audience de la session criminelle de l’année 2019 s’est ouverte ce 8 avril à la Cour de répression des infractions économique et du terrorisme (CRIET). Pour cette première journée, c’est le procès de l’Etat Béninois contre l’ancien greffier en chef du tribunal de cotonou, Abou Seidou qui a focalisé les attentions. Au terme des débats, l’accusé a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Publié dans Société

Suspendu le 29 janvier, le procès ICC Services a repris ce 31 janvier 2019 à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Avant que les auditions ne reprennent un peu après 12 heures, il a été question au niveau de la Cour de définir le statut des personnes appelées à comparaître. La seule personne qui fut auditionnée ce 28è jour du procès est Irené Accrombessi, agent judiciaire du trésor.

Publié dans Procès ICC Services

Le procès ICC Services est à son 26ème jour d’audition à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) ce 28 janvier 2019. Avant sa suspension le vendredi, la cour a vu défiler des déposants de cette structure illégale de placement d'argent. Ce jour, l'exercice a été réédité avec près d’une trentaine de victimes auditionnées bien après le recensement des dettes envers les responsables de ICC Services.

Publié dans Procès ICC Services

C’est le 25è jour d’audience du procès ICC Services à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) ce 25 janvier 2019.A la barre ce jour, la Cour a écouté sept des spoliés de cette structure illégale de placement d’argent. Des explications qui ont eu lieu avec beaucoup d’émotions pour certains. L’objectif visé est de s’enquérir des raisons qui ont motivé les Béninois à souscrire à ces épargnes avec des taux mirobolants.

Publié dans Procès ICC Services

Le procès ICC Services se poursuit à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) à Porto-Novo ce 24 janvier 2019. Les auditions qui se sont déroulées ont viré à la confrontation. La première au sujet des activités annoncées comme celles qui font tourner ICC Services. La seconde a trait à cette fameuse ONG appelée à assurer les arrières de la structure incriminée. Un sujet sur lequel, face à la cour, les responsables de ICC Services ont livré des versions contradictoires.

Publié dans Procès ICC Services

Ouvert depuis le 17 décembre 2018, le procès ICC Services est à son 23è jour d’audience ce 23 janvier 2019 à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Ce jour plusieurs personnes ont défilé à la barre, notamment Yannick Lègba, commissaire principal de police, Michel Agbonon, chef d’agence ICC Services de Bazounkpa, Justin Dimon, conseiller spirituel de l’ancien président Boni Yayi. La question qui préoccupe le plus est le montant de la dette de ICC Services envers ses clients.

Publié dans Procès ICC Services

Nouvelle journée d’audience du procès ICC Services à la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) ce 22 janvier 2019. Pour ce 22è jour, la Cour présidée par Cyriaque Dossa a vu dévoilé une nouvelle fois, Laurent Hounsa, Séverine Lawson ainsi que Seth Djidjoho Akplogan, ancien régisseur central au ministère des finances et au ministère du développement. L’après-midi a été consacrée aux controverses autour du nombre de déposants ICC Services. La mission confiée à la Direction de l’organisation et de l’informatique du Ministère des finances a aussi été disséquée.

Publié dans Procès ICC Services
Page 1 sur 3