Se retenir d’aller aux toilettes lorsque l’envie est pressante peut s'avérer très nuisible à l’organisme. Cette situation peut-être à la base des constipations. Angela Kpeidja à travers son reportage nous dévoile les symptômes et solutions contre la constipation.

Le gouvernement poursuit ses réformes dans le secteur de la santé. En conseil des ministres ce mercredi 25 septembre 2019, il a été adopté les textes réglementaires des organes de mise en oeuvre de ces réformes. Quatre organes ont vu le jour pour conduire différentes réformes.

Publié dans Santé

La question de l'hygiène menstruelle a toujours été négligée ou du moins tabou en Afrique et surtout au Bénin. Une situation a des impacts négatifs sur le rendement scolaire des filles voire leur maintien à l'école. C'est le sujet qu'aborde Eveline Sagbohan dans son magazine, "mythe autour des menstrues: l'autre entrave au maintien des filles à l'école".

Des irrégularités persistent dans le fonctionnement des hôpitaux publics et formations sanitaires privées. Face à la presse ce 30 août 2019,  la commission de contrôle dee prestations de soins médicaux a fait le point des mesures prises après les observations faites.

Publié dans Santé

Le gouvernement a dévoilé une nouvelle arme dans la lutte contre les faux médicaments. Forgée grâce aux nouvelles technologies, il s’agit d’une plate-forme numérique de surveillance du médicament depuis son usine de fabrication jusqu’au patient.

Publié dans Santé

Cotonou accueille depuis ce 7 mai 2019, un forum régional sur la santé des femmes, des nouveau-nés, des enfants et des ados pour l’atteinte de la couverture santé universelle. Ceci dans le cadre de l’évaluation de la première phase de l'exécution du Fonds Français Muskoka (FFM).

Publié dans Santé

Les résultats de la cinquième édition de l’enquête démographique et de santé ont été rendus publics ce mardi 2 avril 2019 à la faveur d’un atelier. Les travaux se sont déroulés sous la co-présidence du ministre d’Etat chargé du plan et du développement et d’Allan Read, représentant de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), chef de file des partenaires techniques et financiers. Les ministres de la Santé et des affaires sociales étaient également présents au cours des travaux de dissémination des grands enseignements tirés de cette enquête.

En dressant un état des lieux fiable du système sanitaire du Bénin, l'enquête démographique et de santé apparaît comme un instrument d’une importance capitale pour le gouvernement ainsi que pour les partenaires au développement. Ces derniers pourront se baser sur des indicateurs clairs et fiables pour planifier des projets et programmes de développements.

“Les résultats que nous partageons ce jour offre aux décideurs,chercheurs et aux partenaires au développement, l’opportunité de disposer d’une base de données actualisée sur les indicateurs socio-démographiques et sanitaires sur l’évaluation et le suivi des programmes et politiques de développement”, a rappelé Laurent Hounsa, directeur général de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique.

“Les données recueillies au cours de cette enquête sont déterminantes pour évaluer les progrès que nous avons réalisés lors de cinq dernières années afin de nous projeter dans l’avenir”, a ajouté Allan Read.

Enseignements

L’enquête démographique et de santé conclut, entre autres, que 78% des naissances se sont déroulées avec l’assistance de personnel qualifié. On retient également que le taux de naissances ayant eu lieu dans un établissement de santé est de 84%. Le taux d’enregistrement à l’état civil des enfants de moins de 5 ans est de 86%. Cependant, un enfant sur 3 (33%) de 5-17 ans a travaillé à la limite au-dessus du seuil défini pour son groupe d’âges.

Il faut préciser que l’enquête démographique et de santé est une enquête opérationnelle. Elle a commencé à se faire au Bénin depuis 1996 et est actualisée chaque cinq ans. Pour en arriver aux résultats de cette 5ème édition qui s’est déroulée du 6 novembre 2017 au 28 février 2018, près de 15.000 ménages dont près de 7.000 en milieu urbain et 7 500 en milieu rural ont été interrogés avec un taux de réponse tutoyant les 100%.

Publié dans Société

Cotonou accueille depuis ce 11 mars 2019, un atelier sur la gestion pragmatique de l’infection tuberculeuse latente et de la tuberculose pharmacorésistante. Il réunit des participants venus de 45 pays sur les 47 que compte la zone Afrique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Publié dans Santé

En plus d'etre défavorisés dans la société les personnes atteintes d'albinisme doivent encore faire face à de différents cancers qui ne cessent de faire ravage en Afrique surtout celui de la peau. Ils sont nombreux à mourir en silence de ce mal au Bénin et il est temps que l'état en plus de prendre ses responsabilités envers tous les citoyens se penche sur le cas de cette couche sociale. Un magazine réalisé par Évelyne Sagbohan

 

La campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole démarre ce 5 mars 2019 sur toute l’étendue du territoire national. En prélude, à cette vaste opération, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, a procédé ce 4 mars à l’école publique d’Allomey (Allada) à son lancement. C’était en présence de son collègue de l’enseignement maternel et primaire, Soulemane Karimou, du représentant de l’organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’UNICEF,Jean-Pierre Baptiste et des autorités politico-administratives de la commune.

Publié dans Santé
Page 1 sur 12