Ce lundi 27 mai 2019, les candidats au Brevet d’études du premier cycle BEPC vont démarrer la composition des épreuves écrites de cet examen sur toute l’étendue du territoire nationale. Deux semaines après c’est-à-dire le mardi 11 juin 2019, ce sera au tour des candidats au certificat d'études primaires cep d'aller à l'assaut de ce premier diplôme scolaire. Contrairement aux années scolaires antérieures, 2018-2019 n'a pas connu trop de perturbations du fait des grèves des enseignants, ce qui pourrait expliquer l’organisation à temps de ces examens de fin d’année. L'émission "90 mn pour convaincre" de ce 26 mai a eu pour thème : "Organisation du BEPC et préparatifs du CEP 2019 : le point''.

Cette année, les résultats des examens de fin d'année scolaire n'ont pas été satisfaisants du fait d'une tendance générale à la baisse des taux de réussite. Ainsi, le CEP a rendu un taux de réussite de 64,4%, alors que le Bepc a connu un taux de réussite de moins de 30% (28,63%). Le taux d'admissibilité au baccalauréat s'est établi à 33,43%.

Le lundi 13 Août 2018, dans l'émission 5/7 Matins, journalistes, enseignants et parents ont analysé les résultats

 

Les examens de fin d'année se déroulent dans le mois de juillet. L'année scolaire a été marquée par des mouvements de débrayage ayant occasionné la paralysie des activités. L'émission "90 minutes pour convaincre" du 24 juin 2018 sur Radio Bénin s'est intéressée aux préparatifs de ces examens. Le thème des discussions est : "Examens de fin d’année : comment s’y prendre après une année scolaire agitée ?".

Suite aux grèves qui ont bouleversé le déroulement normal des activités pédagogiques, le calendrier scolaire a été réaménagé. Le directeur de l'inspection pédagogique, Bertin Toliton a présenté les nouvelles dates des examens.

Publié dans Société

Annoncés il y a quelques semaines, les examens nationaux de licence et de master pour les étudiants des établissements privés d’enseignement supérieur (Epes) continuent de faire couler encre et salive. Réuni en assemblée générale ce vendredi 19 mai 2017 à Cotonou, le collectif des étudiants Epes a dénoncé cette initiative du gouvernement.

Publié dans Société