NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 21 04 17

Issa Bah Séko

 

Les vaches et les chèvres bientôt acceptés comme garanties bancaires ? C’est une interrogation qu’on lit à la une du journal l’économiste qui nous emmène au Zimbabwe, pays de Robert Mugabé. L’économiste annonce que les banques du Zimbabwe sont confrontées à la crise économique. Du coup, elles vont certainement se voir obligées d’accepter les chèvres, les vaches et les moutons comme garanties en échange de l’octroi d’un prêt. C’est en tout cas, écrit le journal, toute la teneur d’une loi qui doit être examinée cette semaine au parlement. L’économiste précise que cette loi a été proposée par l’union africaine du Zimbabwe. Le journal termine en écrivant que cette réforme intervient pour faire face à une pénurie de devises américaines. L’économiste rappelle que le pays a abandonné sa monnaie à la faveur du dollar américain en 2009 pour mettre fin à l’hyperinflation.

Retour chez nous au Benin où le développement préoccupe le chef de l’Etat et son gouvernement qui cherchent à trouver la stratégie et les ressources financières pour booster l’économie. La priorité nous informe que Bio Tchané a décroché l’appui de la banque mondiale pour le financement du programme d’action du gouvernement. De bonnes nouvelles pour le bénin, annonce la priorité qui constate que la mission du ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, à la banque mondiale a été accomplie avec amour et dextérité ; car les résultats des négociations sont concluant. L’évènement précis, précise que ce sont 100 milliards de francs CFA au total que Bio Tchané a décroché lors de cette mission de mobilisation de financement à la banque mondiale. L’évènement précis rappelle que le président Patrice Talon est également à la recherche de financement à Paris depuis hier pour la réalisation du PAG et que les missions de travail des deux hommes, dont ABT à Washington et talon à paris, confirment l’offensive diplomatique du gouvernement à mobiliser les ressources pour la réalisations des projets contenus dans le programme d’action du gouvernement. Le journal Afrique Express, confirme aussi que le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a confirmé depuis Washington où il séjourne avoir effectivement décroché 200 millions de dollars auprès de la banque mondiale. Mais Afrique Expresse précise que cette enveloppe concerne le volet social du programme d’action du gouvernement. Fraternité dans sa publication du jour, confirme la précision d’Afrique Express sur l’aspect volet social. Fraternité écrit en effet que l’accès aux routes, à l’eau potable et à l’énergie sont les priorités de cet appui de la banque mondiale.

L’autre sujet qui a fait l’actualité dans les canards ce jour reste les difficultés dans la campagne cotonnière 2016-2017.La nation parle de l’inquiétude des députés sur la question, et nous informe que le gouvernement rassure tout de même. La nation est revenue sur la séance plénière des députés hier qui s’est penchée sur 3 questions d’actualité posées au gouvernement et relatives aux difficultés de la campagne cotonnière. Le journal a fait savoir que le ministre en charge de l’agriculture a promis que tout se passera bien car le gouvernement a pris toutes les dispositions pour la réussite de la campagne cotonnière 2016_2017. Les quotidiens, l’événement précis et l’autre quotidien ont également abordé le sujet et confirment les assurances du gouvernement.

Terminons cette revue avec cette affaire de vol de chèque à la Direction Générale des impôts et domaines. Le journal le grand jury revient sur le dossier et nous informe que plus de 30 agents de la direction impliqués ont été arrêtés. Le grand jury a rappelé que le réseau de vol de chèques émis par des contribuables a été démantelé dans cette direction, et que c’est une affaire qui crée des dommages au trésor public. Entre temps, 6 membres de ce réseau avaient été interpelés, une fois présentés au procureur, ils ont fait de troublantes révélations sur leur mode opératoire et cité plusieurs autres complices qui ont été arrêtés. Mais le journal signale que d’autres suspects ont carrément prie la clé des champs. C’est-à dire qu’ils ont disparu, ou si vous voulez, ils ont fui.

Issa Bah Séko