NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


Le pèlerinage marial de Dassa qui se tient chaque année réunira les fidèles catholiques dans la ville aux 41 collines du 22 au 24 août 2014. L'événement qui draine des participants de tous les pays, y compris des pays où sévit la maladie à Ebola en ce moment, est un risque potentiel d'introduction de la fièvre hémorragique au Bénin. A défaut d'interdire le rassemblement, le ministère de la santé vient de publier un communiqué prescrivant les précautions à prendre pour éviter à tout prix une éventuelle contamination. Ces avis s'ajoutent aux mesures de sécurité recommandées par l'évêque Antoine Ganyé quelques jours plus tôt pour un pèlerinage sans risque.

COMMUNIQUE DU MINISTRE DE LA SANTE

Le Ministre de la santé communique :

Depuis quelques mois, une épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebota touche la sous région avec plus de 1900 cas et 1000 décès dans quatre (04) pays à savoir : la Guinée, la Sierra Léone, le Libéra et depuis quelques jours à Lagos au Nigeria. Les manifestations du pèlerinage marial de Dassa des 23 et 24 août 2014 constituent une occasion de grand regroupement pouvant favoriser la transmission des maladies.

Dans le contexte où le virus Ebola circule dans un pays limitrophe et en vu de protéger la population béninoise, le Ministre de la santé recommande les mesures spécifiques ci-après :

A toute la population :

  • de respecter les consignes données par les agents de santé qui sont sur place pour la sensibilisation sur la prévention de la maladie et sur la conduite à tenir en cas d'apparition des symptômes (fièvre, maux de tête, fatigue, douleur musculaire, diarrhée, vomissement, saignement, etc.) ;
  • de prendre contact avec les agents de santé qui sont sur place ou dans le centre de santé le plus proche dès l'apparition des premiers symptômes ;
  • observer les règles d'hygiène et d'assainissement sur les lieux ;

Pour le personnel de santé à tous les niveaux et surtout ceux qui sont sur les lieux, de:

  • Redoubler de vigilance et d'ardeur pour la détection des cas en utilisant la définition des cas ;
  • Respecter les différentes consignes de protections individuelles devant tout cas suspect ;
  • Conduire tous les cas suspects au niveau de l'unité de prise en charge de l’Hôpital de la zone sanitaire de Dassa ou dans le centre de santé le plus proche ;
  • Assurer la prise en charge des cas ;
  • Alerter et rendre compte de la situation, aux autorités départementales et ministérielles les plus proches.

Le Ministre de la santé, dans le but d'accompagner les manifestations, a mis en place une équipe pour renforcer la surveillance épidémiologique ainsi que des dispositifs de lave mains pour le lavage systématique des mains à l'eau et au savon de la population aux moments critiques. Elle a également mis à disposition un Ciné Bus pour la sensibilisation de la population.

Elle invite, à nouveau, tous les agents de santé et la population à respecter scrupuleusement ces mesures.

Le Ministre de la santé remercie par avance les, populations et le personne de santé pour leur compréhension et leur collaboration.

Cotonou, le 21 août 2014

Pour le ministre et P.O

Le Secrétaire Général Adjoint

A. Justin SOSSOU

MIEUX CONNAITRE L'EBOLA

Fièvre Ebola : maladie contagieuse mortelle.

Manifestations : fièvre brusque, Céphalées, Fatigue, Douleurs musculaires, Irritation de gorge, Vomissements, Diarrhées, Eruptions cutanées, saignements.

Transmission :

  • Animal-Homme : manipulation/consommation animaux sauvages : singe, chauve-souris, antilope, rongeurs...)
  • Homme-Homme : contact direct avec personne infectée : sang, selles, urine, salives ...

PREVENTION/EBOLA

Eviter :

  • manipulation/consommation viande de brousse ;
  • contact direct personnes contaminées ;
  • manipulation de cadavres.

Laver les mains : eau-savon.

En cas d'apparition de signes chez une personne :

  • se rendre immédiatement dans le centre de santé le plus proche ;
  • appeler:
    • SAMU-BENIN: 95361102 ;
    • Numéros verts : 96000001 ou 90181212. 

ATIENTION : Pas de traitement ni vaccin contre Ebola.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir