NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


L’Ong Initiative pour l’éducation et le contrôle du tabagisme (Iect) revient à la charge après la publication, en août 2016, de son rapport sur la promotion du tabac près des écoles à Cotonou. Elle adresse cette fois une pétition au Préfet du Littoral (Cotonou) pour demander l’interdiction pure et simple de la vente de cigarettes autour des établissements scolaires. La pétition a été présentée à la presse au cours d’une séance qui a réuni des organisations de la société civile, des directeurs d’école et des représentants d’associations de parents d’élèves.

“Nous sollicitons des dispositions réglementaires pour interdire la vente et la publicité du tabac et de ses dérivés dans les rayons de 100 mètres autour des écoles dans la ville de Cotonou”, indique la pétition adressée à Modeste Toboula.

Le Préfet du Littoral avait, à la veille de la rentrée scolaire, ordonné le déguerpissement des occupants des alentours des établissements scolaires. Cette opération n’a pas empêché, selon le constat de l’Ong Iect, la persistance du commerce de cigarettes à la vue des écoliers et élèves :

“Les élèves et écoliers de la ville de Cotonou se sont toujours pas à l’abri des pratiques les incitant à consommer les produits du tabac.”

Pour l’Ong Iect et ses partenaires, la vente et la publicité de cigarettes dans les boutiques, kiosques et épiceries sont des manoeuvres de l’industrie du tabac pour recruter de nouveaux fumeurs parmi les enfants. Elle réclame la mise à jour de la loi béninoise sur le tabac en y insérant notamment la l’interdiction desdites manoeuvres.

Le tabagisme, selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (Oms) datant de 2015, tue environ 6 millions de personnes chaque année dans le monde pour un effectif de consommateurs estimé à un milliard. Dans le lot, plus de 80 % vivent dans les pays en voie de développement dont la plupart en Afrique.

Lire aussi > Lutte anti-tabac : quelle est la situation au Bénin en 2016 ?

 

Vincent Agué (@afoukin)

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir