SUIVEZ EN DIRECT

atlantic fm

Le ministre de la Santé s'est étonné de la décision des praticiens hospitaliers de relancer leur grève dénommée "hôpitaux morts" ce mardi 27 janvier 2015. Hier face à la presse, Dorothée Kindé Gazard a révélé que des négociations engagées avec les agents de santé concernés ont connu des avancées. Un comité de dialogue aurait pris en compte certaines revendications de l'Intersyndicale des Ressources Humaines en Santé.Ce sont notamment la question des salaires des agents recrutés sur mesure sociale et le reversement des agents de santé. Les autres sont encore objet de négociations.

Rappelons que les travailleurs de la santé étaient déjà allés en grève en octobre 2014 pour réclamer la satisfaction d'un certain nombre de revendications : le payement des indemnités de logements aux agents, le paiement des arriérées de salaires, la correction de la disparité concernant l'indemnité de logement aux personnels administratifs et paramédicaux, le paiement de la prime de motivation et la poursuite des travaux de reversement en agents contractuels de l'Etat dans le secteur de la santé.

Pour le ministre la nouvelle grève des praticiens hospitaliers n'a pas de raison d'être au vu de l'évolution des négociations. Elle invite les agents grévistes à privilégier la voie du dialogue. Dorothée Kindé Gazard rassure la population quant à la continuité des services hospitaliers. Elle annonce la réquisition de certaines catégories d'agents pour assurer les soins sanitaires et la sollicitation des hôpitaux confessionnels, privés et militaires pour la cause.

 

Vincent Agué

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir