mardi, 25 avril 2017 15:08

Paludisme : l’Oms va tester un vaccin en Afrique en 2018

Écrit par

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le paludisme 2017, la Direction Afrique de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) a annoncé (anglais) la mise au point d’un vaccin antipaludique : le Mosquirix.

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le paludisme 2017, la Direction Afrique de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) a annoncé (anglais) la mise au point d’un vaccin antipaludique : le Mosquirix.

Il sera être testé, dans le cadre d’un projet-pilote, sur des enfants au Ghana, au Kenya et au Malawi dès l’année prochaine.

L’expérimentation qui va durer jusqu’en 2020 permettra d’évaluer l’efficacité du vaccin et les éventuels obstacles logistiques. Selon la Directrice Afrique de l'Oms, ce “vaccin pourrait sauver des dizaines de milliers de vies en Afrique”.

Selon Le Monde, “le Mosquirix (...) n’empêche pas toute infection par le parasite Plasmodium, responsable [du paludisme]. Il permet surtout de réduire de 40 %, et ce pendant une période d’au moins quatre ans et demi, le nombre d’épisodes paludiques, selon des tests menés sur 15 000 personnes entre 2009 et 2014.”

 

Vincent Agué

Lu 645 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.