vendredi, 09 juin 2017 09:39

Alassane Séïdou au parlement : “la mise en concession du Cnhu n’est pas encore validée par le gouvernement”

Écrit par

Le ministre de la Santé était face aux députés à l’Assemblée nationale ce jeudi 8 juin 2017 pour répondre à l’interpellation du député Robert Gbian. Ce dernier avait adressé une question au gouvernement sur la mise en concession annoncée du Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga de Cotonou (Cnhu-HKM).

En réponse au député, le ministre a confirmé l’existence d’une proposition de mise en concession de l’hôpital mais elle reste à être acceptée. 

“La mise en concession du Cnhu-HKM de Cotonou est une proposition de la commission en charge des réformes du secteur de la santé qui n’est pas encore validée par le gouvernement”, a fait savoir Alassane Séïdou.

Le ministre de la Santé a cependant justifié une éventuelle mise en concession du plus grand hôpital du Bénin :

“La mise en concession en discussion est une forme de partenariat public-privé à fonction multiple. Elle peut être utilisée pour mobiliser les ressources ou pour garantir une gouvernance de qualité. Face à la rareté des ressources et à la mauvaise gouvernance qui règne dans les établissements sanitaires publics, l’OMS et certaines institutions sous-régionales recommandent de recourir au partenariat public-privé pour soutenir le financement et l’amélioration de la gouvernance des systèmes de santé.”

La mise en concession du plus grand hôpital du Bénin serait également une réponse aux maux qui le minent. Le ministre de la Santé a cité en exemples, le mauvais accueil, la prise en charge inappropriée des urgences, le détournement des patients vers les centres de santé privés, etc.

La semaine dernière, les travailleurs du Cnhu ont manifesté pour dénoncer une “privatisation” de l’hôpital.

La décision définitive sur le sort du Centre sera prise après un audit technique, organisationnel et financier de l’établissement, a précisé le ministre.

 

Vincent Agué

Lu 575 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.