jeudi, 12 octobre 2017 11:02

Talon aux Béninois du Ghana : "dans quelques années, vous allez rentrer travailler et gagner votre vie"

Écrit par

A l'étape ghanéenne de sa tournée ouest-africaine qui l'a conduit au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire, Patrice Talon a rencontré ce mercredi 11 octobre à Accra des Béninois vivant au Ghana. Comme à Paris et à Ouagadougou, la démarche est restée la même : expliquer la politique du gouvernement et justifier certaines difficultés. 

Face à la centaine de ressortissants béninois rassemblés à l'ambassade du Bénin à Accra, le chef de l'Etat a expliqué les raisons du non démarrage des grands travaux prévus dans son programme d'action. "Nous prenons le temps - et ça semble long - de faire de bonnes études avant de lancer les projets. Ce n’est du temps perdu, mais du temps pour optimiser nos réalisations", a déclaré Patrice Talon qui a aussi répondu à la question de la morosité économique.

En réalité, c'est l'argent sale qui ne circule plus, a fait savoir le président. L'Etat aurait d'ailleurs réalisé une économie de 150 milliards de francs Cfa entre avril et décembre 2016 par l'assanissement des finances publiques. Cette rigueur dans la gestion financière est nécessaire, a indiqué Patrice Talon. "C’est cela qui augmentera notre capacité d’endettement lorsque nous aurons besoin de l’apport des partenaires au développement", a-t-il affirmé avant de promettre le miracle : 

"Dans quelques années vous n’aurez plus honte de votre pays (…) Quand tous les grands projets vont démarrer, nous allons manquer de main d’œuvre locale qualifiée. Il y aura de l’offre d’emplois. Vous allez rentrer, travailler et même gagner mieux votre vie qu’ici."

Plus tôt, après son arrivée à Accra, le président de la République a rencontré son homologue ghanéen, Nana Akufo-Addo avec qui il a eu une séance de travail au palais présidentiel. Au cours de celle-ci, les deux chefs d'Etat ont affiché leur vision commune du renforcement de l'intégration en Afrique de l'Ouest à travers notamment la monnaie unique de la CEDEAO en projet. 

 

Lu 1872 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.