mardi, 16 janvier 2018 17:19

Deux cas de fièvre à virus Lassa à Boukoumbé

Écrit par

Deux cas de fièvre à virus Lassa (un décédé et un état critique) ont été enregistrés dans la commune de Boukoumbé, a appris mardi l'ABP auprès de la direction départementale de la santé de l’Atacora.

Selon un point d’urgence fait par la direction départementale de la Santé de l’Atacora, le premier cas a été enregistré le 8 janvier dernier. Le patient, un habitant de Nadoba, commune frontalière du Togo a été reçu à l’état terminal à l’hôpital Saint de Dieu de Tanguiéta au Bénin. Il est décédé juste après le prélèvement, apprend-on. Les analyses ont permis de le confirmer comme étant un cas positif de Lassa, précise la source.

Le second cas, soulignent les autorités sanitaires du département, a été reçu ce lundi 15 janvier au centre de santé de Boukoumbé, dans un état vaccinal très critique avec des signes très évidents de Fièvre Lassa.

“Nous sommes en épidémie de Lassa”, a confirmé le chef du Service Santé publique de l’Atacora, Dr Salifou Sourakatou, joint au téléphone.

Pour circonscrire l’épidémie, renseigne-t-on, des dispositions ont été prises pour l’identification et la constitution des cas contacts pour leur suivi.

“Il a eu également la mise aux normes de la salle d’isolement des cas à l’hôpital, la réquisition d’une équipe de soin et l’activation des comités de gestion des épidémies et d’interventions rapides”, a-t-on rassuré du côté de la DDS.

D’autres actions sont aussi envisagées, dont notamment, une réunion de l’équipe d’intervention rapide de la DDS élargie à la zone sanitaire en vue de l’élaboration d’un plan rapide de riposte assorti des besoins urgents.

En plus d’observer une bonne hygiène communautaire, les populations sont invitées à alerter les agents de santé pour des fièvres insistantes et des cas de décès inexplicables.

 

ABP

Lu 456 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.