mardi, 18 décembre 2018 11:21

Fièvre Lassa : aucun décès enregistré, le ministre de la santé rassure

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

“Je voudrais encore une fois rassurer toute la population béninoise et dire que la situation est sous contrôle tout en invitant en maintenir dans le respect des règles d’hygiène recommandées”. C’est en substance ce qu’il faut retenir du point de presse du ministre de la santé au sujet de la résurgence de la fièvre hémorragique à virus Lassa dans les départements du Borgou et de l’Alibori.

Face aux hommes des médias, Benjamin Hounkpatin a rappelé les chiffres de la situatiob actuelle. Deux cas de contamination au Lassa ont été confirmés contre un cas probable et un cas suspect, a expliqué le ministre. Il a également précisé que 33 sujets contacts ont été enregistré dont 32 en milieu. Jusqu’ici la maladie n’a encore fait aucune victime, a insisté le ministre. “Trois patients sont sous traitement présentement au Centre hospitalier et universitaire départemental Borgou-Alibori avec une bonne évolution de leur état de santé", a-t-il ajouté.

Pendant ce temps, à en croire le ministre de la santé, la riposte s’organise sur le terrain par le biais d’une multitude d’actions. “Les activités de riposte se poursuivent et sont,entre autres, la tenue journalière des réunions de coordination, la sensibilisation des populations sur la fièvre hémorragique à virus Lassa (...), la communication avec les médias, la poursuite du traitement gratuit des malades, le suivi des contacts au niveau communautaire, le renforcement de la surveillance épidémiologique dans toutes les aires sanitaires, le partage des informations avec les autorités sanitaires du Nigeria pour faciliter la recherche des contacts et leur suivi, la dotation en médicaments, matériels et consommables médicaux complémentaires au Centre hospitalier et universitaire départemental Borgou-Alibori et les autres départements à risque élevé”, a déclaré Benjamin Hounkpatin.

Lu 1309 fois
0
0
0
s2smodern