Va-t-on vers la fin de la grève qui secoue depuis le 16 janvier 2018, les universités publiques du Bénin ? C’est la question que l’on est tenté de se poser à l’issue de la dernière séance de négociation entre la ministre de l’Enseignement Supérieur Marie-Odile Atanasso et les responsables de l'Intersyndicale des enseignants des universités nationales du Bénin ce 20 février.

Publié dans Société

Le débat du dimanche 11 février 2018 de Radio Bénin a porté sur la séance d'échange entre les confédérations syndicales et le Chef de l'Etat. Le thème développé est "décryptage de la rencontre entre le chef de l’Etat et les centrales et approches pour une sortie de crise".

Depuis plusieurs semaines, la fonction publique est paralysée par une grève générale qui n’épargne pas l’éducation. Ce mercredi 31 janvier, alors que la grève est dans sa troisième semaine, un collectif d’enseignants honoraires a appelé à la reprise des cours dans les départements de l’Atlantique et du Littoral.

Pour ces derniers, le patriotisme et le développement du Bénin doivent primer sur toutes autres revendications.

Le niveau de nos enfants nous inquiète. La situation de nos jeunes filles qui tombent enceintes n’importe comment pendant ces moments de grève nous inquiète. Et c’est d’ailleurs ces motifs qui nous ont amenés à dire : ‘n’est-ce pas encore le temps de revoir la copie ?’, a déclaré Nel Esaïe Koba, initiateur de cette rencontre.

A noter que ces enseignants honoraires de l’Atlantique et du littoral promettent de reprendre les cours à compter de ce jeudi 1er février 2018. Ils n’ont pas manqué d’inviter leurs responsables syndicaux et le gouvernement à trouver un terrain d’entente pour mettre fin à cette grève.

 

Lire aussi >> Dialogue social : gouvernement et centrales syndicales toujours divisés sur les points de négociations

                    Grève générale : écoles et collèges publics paralysés à Cotonou

Helvice Anato

Publié dans Société

Semaine agitée au Togo, où le secteur de la santé, se joignant au secteur de l'éducation, entame mercredi une grève "très suivie" et que des milliers de manifestants se réunissaient dans les rues de Lomé à l'appel de l'opposition pour protester contre le régime en place.

Publié dans International

Le gouvernement et les responsables syndicaux étaient autour de la table de négociations ce mardi 30 janvier 2018. Cette rencontre vise à trouver un terrain d’entente afin de mettre un terme aux grèves qui secouent l’administration publiques depuis quelques semaines.

Publié dans Société

Le débat du dimanche 21 janvier de Radio Bénin a porté sur le droit de grève au Bénin. L'actualité est dominée depuis fin décembre par des grèves dans plusieurs secteurs de la fonction publique. En cause, une loi votée par les députés pour retirer le droit de grève aux magistrats et aux agents de santé.

L'ordre des avocats a régi à la grève dans le secteur de la justice. A travers une déclaration du bâtonnier Yvon Détchénou, l'ordre des avocats du Bénin déplore la fermeture des cours et tribunaux. Les avocats regrettent aussi que la suppression du droit de grève aux magistrats soit intervenue sans un dialogue préalable. 

Publié dans Société

La motion de grève générale lancée par les centrales syndicales est en vigueur depuis ce mardi 16 janvier. Sur le terrain, le secteur public tourne au ralenti à Cotonou. C’est le cas des établissements scolaires notamment.

Publié dans Société

Alors qu'un mouvement de grève générale devrait toucher l'administration publique à partir de ce mardi 16 janvier 2018 en raison de nombreux débrayages annoncés, le collectif des organisations syndicales des ministères appelle le gouvernement et les acteurs sociaux au dialogue.

Publié dans Société

Réunie en assemblée générale extraordinaire ce jeudi 4 janvier 2018, l'Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab)a annoncé le démarrage d'une grève de protestation de cinq jours à partir du lundi 8 janvier prochain.

Publié dans Société
Page 1 sur 6