SUIVEZ EN DIRECT

atlantic fm

Cette année 2015 au Bénin, la traditionnelle fête du 1er mai sera célébrée d'une manière particulière. La date marque 40 ans de célébration de la fête du travail dans le pays. Le premier 1er mai a en effet été fêté en 1975 sous le gouvernement marxiste-léniniste du Général Mathieu Kérékou.

Pour commémorer l'événement, l'Union des syndicats des travailleurs du Dahomey (Unstd [aujourd'hui Unstb]), seule centrale syndicale de l'époque, s'est mise en collaboration avec les centrales actuelles pour honorer les travailleurs. C'est à travers une initiative dénommée "Hommage aux travailleurs du Dahomey et du Bénin". La cérémonie d'hommage est prévue pour le vendredi 1er mai 2015 à la Bourse du travail à Cotonou.

Une célébration spéciale

L'événement sera marqué d'un sceau spécial. L'Unstb entend rejouer un épisode important de la lutte des travailleurs à cette époque particulière de la Révolution. "Ce que nous voulons faire, c'est que nous puissions revivre l'événement du 1er mai 1975", a expliqué Timothé Adanlin, Secrétaire général de l'Unstd. Pour rappel, le 1er mai 1975 et pour la première fois, l'Unstd (créée un an plus tôt) avait exigé et obtenu que le gouvernement révolutionnaire de Kérékou se déplace à la Bourse du travail pour écouter les revendications des travailleurs. Depuis lors, pareille bravade n'a plus jamais eu lieu.

Pour rejouer la scène, deux acteurs représentant les deux parties seront sur scène : Timothé Adanlin relira le memorendum des travailleurs d'alors et Oudou Ali, ancien ministre de la jeunesse, relira la réponse du gouvernement révolutionnaire.

 

Maurice Thantan

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir