NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


A Djougou, un immeuble en construction s’est effondré dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 avril 2017. Le bâtiment de trois étages s’est affaissé sur les ouvriers travaillant sur le chantier. Au moins deux personnes y ont trouvé la mort selon le maire de la ville de Djougou. Ils seraient une quinzaine de personnes se trouvant sur les lieux au moment du drame.

Les deux corps sans vie ont été retrouvés lundi et mardi. Celui du responsable du chantier n’est toujours pas ressorti des décombres. Les blessés ont été admis dans deux hôpitaux de la ville.

Le bâtiment en construction appartient à l’ancien ministre de l’Enseignement secondaire, Alassane Soumanou. Les normes requises n’auraient pas été respectées sur ce chantier, selon le ministre du Cadre de vie, José Didier Tonato, reçu dans le journal télévisé de 20h lundi soir sur l’Ortb.

“Il n’y a pas eu d’architecte qui ait été à l’origine de la conception de ce bâtiment, nous avons constaté que les études techniques conduites par un ingénieur en génie civil n’ont pas été faites”, a déploré le ministre. Il a aussi précisé que le propriétaire du bâtiment a violé la décision limitant à deux étages les immeubles dans les zones résidentielles.

Ce drame n’est pas sans rappeler celui survenu à Cotonou en octobre 2016. A Akpakpa, cinq personnes avaient été tuées par l’effondrement d’un immeuble en chantier.

 

Vincent Agué

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir