NOS RADIOS EN DIRECT  

direct radio bénin   direct atl fm   direct radio parakou


La Fédération béninoise de football (FBF) va se faire retirer l'agrément qui lui permet de gérer le football national dans les prochains jours. Ce sera la conséquence de l'une des décisions prises par le gouvernement lors de son conseil des ministres le vendredi 27 mars 2015. Si la décision venait à être appliquée et l'agrément retiré à la FBF, le bureau exécutif dirigé par l'honorable Augustin Ahouanvoébla sera officiellement en cessation d'activités et ne pourra plus mener aucune activité de promotion du football ni sur le territoire national ni à l'international.

Le gouvernement n'a pas expliqué les motifs de sa décision. Le communiqué du conseil des ministres précise seulement que le ministre des Sports Safiou Affo est chargé d'engager des "investigations en vue de situer les responsabilités des différents acteurs dans le dossier ayant entraîné la disqualification de l'équipe nationale du Bénin des moins de 17 ans et la suspension du Bénin de toutes les compétitions des catégories d'âge de la Confédération Africaine de Football (CAF)". Mais on peut supposer que le gouvernement a décidé de mettre un terme par la manière la plus forte à l'ambiance de crise qui règne au sein du football national et surtout les oppositions entre le ministère en charge des Sports et le bureau exécutif de la FBF. D'ailleurs le conseil des ministres recommande également au ministre de "mettre en place un comité de réconciliation ou de normalisation chargé de préparer les assises effectives de la grande famille du football" béninois.

Si comme le veut le communiqué du conseil des ministres, la décision de retirer l'agrément à la FBF devait déboucher sur une réforme du secteur du football béninois, à court terme elle pourrait avoir de graves incidences sur le pays. En l'absence de fédération nationale de football, le Bénin devrait manquer les compétitions continentales et internationales notamment les éliminatoires de la CAN 2017 dont le tirage au sort aura lieu dans quelques jours. A l'interne, le championnat national devrait aussi être suspendu.

Appel au calme

Le Président de la Fédération béninoise de football n'a pas tardé à réagir après la publication du communiqué du conseil des ministres. Augustin Ahouanvoebla a également publié un communiqué dans lequel il appelle la "grande famille" du football béninois "au calme et à la sérénité". Il a annoncé que le bureau exécutif de la fédération devrait se réunir rapidement pour "pour étudier et apprécier la teneur de [la] décision".

 

Maurice Thantan

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir