mercredi, 27 mai 2015 16:36

Idrissou Safiou Affo : les Écureuils participeront bien aux éliminatoires de la CAN 2017

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Nouvel épisode dans le bras de fer entre la Fédération béninoise de football (FBF) et le ministère des sports. A la déclaration d'Augustin Ahouanvoébla informant du retrait de l'équipe nationale de football des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations Gabon 2017...

Nouvel épisode dans le bras de fer entre la Fédération béninoise de football (FBF) et le ministère des sports. A la déclaration d'Augustin Ahouanvoébla informant du retrait de l'équipe nationale de football des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations Gabon 2017, Idrissou Safiou Affo vient de répondre : les Écureuils joueront bel et bien le match contre la Guinée équatoriale le 13 juin 2015. Le ministre des sports vient de l'affirmer lors d'un point de presse qu'il a donné à son cabinet dans la matinée de ce mercredi 27 mai.

Lors de son point de presse, Idrissou Safiou Affo a d'abord tenu à énumérer tous ses griefs contre la gestion de président de la FBF : "une gestion discriminatoire, une absence de transparence dans la gestion administrative, financière et technique du football, une mésintelligence entre les membres du comité exécutif de la FBF entraînant une cacophonie en son sein, une violation délibérée des règlements et dispositions de la FIFA et de la CAF relatifs à la tricherie sur les âges et nationalités des joueurs, la non-exécution des instructions de la CAF et de la FIFA relatives à la réunification de tous les acteurs du football béninois..."

Selon le ministre, tous ces agissements avaient motivé la décision du gouvernement à retirer son agrément à la FBF et à fermer ses locaux. Aussi a-t-il tenu à repréciser les rôles. Ce qui incombe à la Fédération, c'est la gestion administrative des équipes nationales. Le gouvernement, à travers le ministère en charge des sports, assure toutes les charges inhérentes à l'organisation matérielle des matchs. Or la volonté du gouvernement, "c'est que les Écureuils jouent".

Pour illustrer la gestion solitaire et la cacophonie qui règnent au sein du comité exécutif, Idrissou Safiou Affo a donné lecture d'une lettre du vice-président de la FBF. Par cette correspondance, Magloire Oké invitait le secrétaire général de la CAF à ignorer la correspondance du 22 mai du président Augustin Ahouanvoebla au motif que ce dernier n'a jamais soumis le projet de retrait des écureuils aux membres du comité exécutif de la FBF contrairement aux statuts de l'organe.

Un staff technique déjà mis en place

Le gouvernement a déjà engagé des actions poussées dans la logique de sa position. Le ministre des sports a informé les hommes de la presse qu'il a mis en place un staff technique qui a pour mission de "constituer l'équipe nationale senior, les Écureuils du Bénin, d'en assurer la préparation technique et de l'accompagner dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017 notamment le premier match du 13 juin 2015 contre la Guinée équatoriale". Dans ledit staff, Oumar Tchomogo, ancien capitaine et entraîneur de l'équipe nationale, revient une fois encore comme sélectionneur des Écureuils. Le nouveau coach a d'ailleurs déjà arrêté la liste des joueurs devant livrer le 13 juin prochain contre la Guinée équatoriale la prochain la première rencontre des Écureuils sur leura route des Écureuils pour le Gabon. Oumar Tchomogo, actuellement à l'étranger, sera à Cotonou ce dimanche 31 mai 2015. Les prochains jours nous édifieront davantage sur la suite de ce dossier à rebondissements.

 

Maurice Thantan

Lu 43984 fois
0
0
0
s2smodern