vendredi, 20 mai 2016 10:07

Football : Elites pour le sport plaide pour la réconciliation des protagonistes de la crise

Écrit par

La crise qui secoue le football béninois depuis plus d'un an continue de faire couler beaucoup de salive. Depuis la suspension des équipes nationales par la Fifa, plusieurs collectifs et acteurs du football béninois sont montés au créneau pour donner leurs avis par rapport à la décision de l'instance mondiale du football. 

 

La crise qui secoue le football béninois depuis plus d'un an continue de faire couler beaucoup de salive. Depuis la suspension des équipes nationales par la Fifa, plusieurs collectifs et acteurs du football béninois sont montés au créneau pour donner leurs avis par rapport à la décision de l'instance mondiale du football. Ce 19 mai 2016, c'était au tour de l'Association "Elites pour le sport" de se livrer au même exercice.

Face aux micros et caméras, Appolinaire Dassi, président d'"Elites pour le sport" va constater l'échec du Comité de normalisation (Conor) mis en place par la Fifa. "Le Conor n'aura atteint ni l'étape de la réunification de la famille du football, ni celle de la mise en place du Comité exécutif de la Fbf. Quoi qu'on dise, ce bilan laisse le goût amer d'un travail inachevé, signe d'un échec aux conséquences incalculables pour notre football et pour la jeunesse du Bénin", a fait observer le président de l'Association "Elites pour le sport".

Face à ce tableau, et pendant que les équipes nationales sont engagées dans les qualifications, "Elites pour le sport" va suggérer plusieurs alternatives. Le président de l'association a d'abord déclaré son soutien au ministre des Sports qui a entrepris des rencontres de négociations avec les différents protagonistes de la crise en vue de les réconcilier. Car pour Appolinaire Dassi, la tenue du forum de réconciliation des acteurs est indispensable avant toute élection du bureau exécutif de la fédération béninoise de football dont la non-tenue a valu la suspension des équipes nationales.

En attendant la tenue de ces deux rendez-vous, "Elites pour le Sport" suggère au Conor de demander un report des matches de qualification que doivent livrer les Ecureuils dans les prochains jours. En principe, l'équipe nationale des moins de 20 ans affronte la Lybie le 22 mai dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique junior. La sélection nationale, quant à elle, devrait jouer contre la Guinée équatoriale le 3 juin à Cotonou, pour le compte des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations, Gabon 2017.

Lire aussi : 

- Des anciens joueurs s'indignent de la crise du football béninois

- Crise dans le football béninois : le gouvernement décide de retirer son agrément à la FBF

 

Maurice Thantan (@seigla)

Lu 6717 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.