mardi, 02 août 2016 14:40

JO Rio 2016 : quand la visite inopinée du Président du CIO permet au Bénin de se mettre en vedette

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Ce lundi, 1er août 2016 aux environs de 13 heures, certains pensionnaires du Village Olympique ont eu la surprise de voir entrer le président du Comité International Olympique, Thomas Bach, au restaurant où ils prenaient leur déjeuner.

Ce lundi, 1er août 2016 aux environs de 13 heures, certains pensionnaires du Village Olympique ont eu la surprise de voir entrer le président du Comité International Olympique, Thomas Bach, au restaurant où ils prenaient leur déjeuner.

L'entrée de celui qui passe pour le souverain pontife du Mouvement olympique dans un milieu comme le Village Olympique ne manque pas de faire des vagues. C'est donc l'effet qu'a provoqué ce lundi l'arrivée inopinée de M. Thomas Bach dans l'enceinte qui sert de résidence aux athlètes des JO 2016.

Le président du CIO et sa suite avaient sûrement l'intention de prendre incognito leur déjeuner comme tout le monde, et profiter pour apprécier le repas est servi aux pensionnaires. Leur déjeuner ne sera pas aussi tranquille qu'ils l'avaient prévu.

Les athlètes de toutes nationalités et les officiels ont tôt fait de s'attrouper autour de l'homme. Au milieu d'eux se trouvait l'homme de taille moyenne dans une tenue très décontractée. A ses côtés, des personnalités du Comité Exécutif du CIO. On pouvait reconnaître la Marocaine Nawal El Moutawakil.Thomas Bach du CIO a décidé, dès son arrivée à Rio de Janeiro, de faire un tour au Village Olympique. Le restaurant du village a été l'une de ses premières escales. L'immense édifice accueillait à cette heure là, des milliers d'athlètes, d'entraîneurs, de volontaires et autres accompagnateurs.

Ceux qui ont reconnu le président du CIO n'en croyaient pas leurs yeux. "C'est le président du CIO que je vois comme ça ?", s'est exclamée une athlète ivoirienne qui n'osait pas s'approcher du grand personnage. Pendant ce temps, ceux qui ne sont pas à leur première rencontre avec l'homme s'autorisaient à s'approcher de lui. Les séances photos ont alors commencé. Pendant de longues minutes il était sollicité de partout. Il ne refusait aucune demande. Il n'a pas été facile de soustraire le président Bach aux "griffes" des athlètes qui faisaient cracher leurs téléphones pour immortaliser ce moment inédit.

L'une des conséquences du passage inopiné du président du CIO au Village Olympique a été le report d'une heure de la cérémonie de bienvenue de la délégation béninoise. Celle-ci n'a été informée de ce décalage qu'un quart d'heure avant l'évènement. L'attente a permis à la presse internationale et aux autres délégations de s'en donner à cœur joie en faisant interview sur interview et en prenant beaucoup de photos avec les Béninois qui, visiblement, ont forcé l'admiration avec leurs tenues, des uniformes Bomba en tissus Lécy jaune et des couvre-chefs et foulards rouges (des couleurs du drapeau national). Un retard qui, en définitive, a permis aux Béninois de bien marquer les esprits dans le Village Olympique de Rio 2016 en ce mémorable lundi, 1er août 2016.

Lire aussi > JO Rio 2016 : le Bénin s'offre sa cérémonie d'accueil au jour de sa fête nationale 

Fernando Hessou, envoyé spécial

Lu 1595 fois
0
0
0
s2smodern