mardi, 27 mars 2018 08:52

Accusé d’enregistrer l’historique des appels et des SMS sur Android, Facebook s'explique

Écrit par
0
0
0
s2smodern
powered by social2s

Une nouvelle semaine de tourmente a commencé pour Facebook ce lundi, après le scandale Cambridge Analytica. Selon le site www.blogdumoderateur.com, le média Ars Technica a en effet révélé que la plateforme récoltait l’historique des appels et SMS passés, via ses applications Messenger et Facebook Lite sur Android.

Selon le site français, c’est la semaine dernière, en téléchargeant son dossier de données Facebook disponible dans la section « Paramètres » du réseau social, qu’un utilisateur néo-zélandais a découvert la mauvaise surprise. L'utilisateur a, en effet, découvert que Facebook enregistrait l’historique des SMS et appels de son téléphone.

Pour Ars Technica, c'est le système d'exploitation pour mobile Android qui serait à l'origine de cet espionnage à cause de ses caractéristiques "un peu trop permissives". Facebook en profitait pour récolter les données d’appels et de SMS.

Facebook a confirmé et s’est expliqué

Sur son site, ce dimanche, Facebook a précisé que l’enregistrement des métadonnées concernant les appels et les SMS a été introduit dès 2015. Dans un communiqué, Facebook a essayé de faire la lumière sur l'usage réel des données collectées et leur nature. Le réseau social a assuré : « Vos informations sont stockées en toute sécurité et nous ne vendons pas ces informations à des tiers. Vous contrôlez toujours les informations que vous partagez avec Facebook. »

Lu 1318 fois
0
0
0
s2smodern