Quel bilan peut-on dresser deux ans après l'investiture de Patrice Talon dans le secteur de l'Economie numérique ? Quelles sont les principales avancées notées dans ce domaine depuis l'avènement du gouvernement du nouveau départ ? A ces questions, la ministre de l'Economie numérique, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a apporté des éclaircissements. 

Publié dans Tech

La première session du cadre de concertation entre l’Etat, les opérateurs GSM et les fournisseurs d’accès à Internet a eu lieu ce mardi 25 juillet 2017 à Cotonou. Cette session inaugure le cadre de concertation dont l’objectif est de permettre aux différents acteurs de réfléchir ensemble afin de trouver les meilleurs moyens de favoriser l’accès à Internet haut débit aux populations.

Pour la ministre de l’économie numérique l’enjeu est de taille. Il s’agit de tenir les engagements du gouvernement contenus dans son plan d’actions en exploitant dans les proportions maximales les ressources disponibles mais inexploitées à l’heure actuelle. C’est en cela que Rafiatou Monrou a rappelé que les deux câbles sous-marin dont dispose le Bénin sont sous-exploités. Le premier câble sous marin est utilisé dans une proportion de moins de 50% de sa capacité et le second est exploité à moins de 10 % de sa capacité, a précisé la ministre.

Le cadre de concertation doit donc travailler en sorte que les efforts du gouvernement soit visibles pour les populations en matière d’accès à l’Internet haut débit. “Si l’Etat est en train de mettre la fibre optique, et que les populations ne sont pas connectées effectivement,on aura rien fait. Parce que le concret pour l’Etat, le concret pour le gouvernement aujourd’hui c’est que chaque béninois puisse avoir l’Internet haut débit”, a martelé Rafiatou Monrou.

Outre l’accès à l’Internet, le cadre de concertation a également pour objectif de faciliter à la mise en oeuvre des nouvelles réformes de l’Etat dans le secteur des télécommunications. Il sera également un cadre sensibilisation, d’information, de réflexion et d’évaluation des progrès accomplis dans le secteur.

 

Publié dans Tech

Rendre l’Internet haut débit accessible aux populations béninoises d’ici à décembre 2017. La réalisation de cette promesse du président de la République tient à coeur à la ministre de l’Economie numérique. Pour ce faire, Rafiatou Monrou a effectué une descente sur les chantiers de déploiement de la fibre optique à Cotonou et environs pour évaluer l’évolution des travaux.

Publié dans Tech

Les députés à l’Assemblée nationale étaient à l’école du numérique à Grand Popo les 6 et 7 octobre 2016. Les représentants du peuple ont été outillés, au cours de cet atelier organisé par l’Organisation internationale de la Francophonie et le bureau du parlement, sur la nécessité de doter le Bénin d’un cadre législatif de lutte 

Publié dans Politique