La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 16 novembre 2018

Issa Bah Seko

 Lutte contre le grand banditisme sur les réseaux sociaux. Le Procureur de la République est aux trousses des marabouts arnaqueurs. Le quotidien la priorité nous révèle que le procureur Mario Mètonou est prêt à assainir tous les milieux. La priorité signale que le procureur de la République a instruit tous les officiers de police judiciaire à l’effet d’interpeller, de mettre en garde à vue et de présenter au tribunal, tout individu surpris sur les réseaux sociaux, partageant un message de maraboutage en vue de susciter les jeunes au gain facile ou tout autre genre de publicité capable de conduire au phénomène de sacrifice humain tel qu’a connu le pays en début d’année. Donc les publicités incitant à la réalisation de porte-monnaie magique sur les réseaux sociaux sont désormais interdites. Une procédure a été mise en place par le procureur ; cette procédure consiste à noter le numéro du marabout, le communiquer à la police républicaine qui se chargera de dénicher le marabout.

Quittons les coulisses des tribunaux pour parler d’un évènement que le journal le progrès qualifie d’historique. Il s’agit de la mise sous tension de la ligne d’interconnexion Onigbolo - Parakou. Cette interconnexion de 161 KV va désormais améliorer et sécuriser la distribution de l’énergie électrique au Bénin. Le progrès rapporte que cet ouvrage a coûté 29,5 milliards de FCFA débloqués par la Banque Mondiale. Fraternité confirme la nouvelle et écrit que c’est une bonne nouvelle pour les populations, car le Bénin ne va plus dépendre du Nigéria ni du Togo pour alimenter le nord-Bénin.

Rendons nous à l’Assemblée Nationale où les canards ont vu défiler trois ministres du gouvernement devant la commission budgétaire du parlement. Bio Tchané a ouvert le bal hier et a défendu son budget de 14 milliards pour 2019. Après lui, c’est la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou qui a défendu le budget du ministère de l’économie numérique et de la communication. Fraternité rapporte que ce sont plus de 25 milliards CFA qui sont prévus pour ce ministère. En fin, vint le tour d’Adidjatou Mathys qui a aussi défendu le budget du ministère du travail et de la fonction publique. On annonce un peu plus de 7 milliards. D’autres ministres sont attendus pour le même exercice conclut le canard.

Terminons cette revue de presse avec le quotidien l’économiste qui nous emmène dans la commune de N’dali où des insectes non identifiés sèment la panique. Le canard écrit que depuis 3 semaines, des insectes inconnus dictent leurs lois à la population et plus précisément dans le village de Wèrèkè. Là-bas, ces bestioles ont fait leur irruption. Ce sont des insectes sembles à des mouches qui ont pris d’assaut la plupart des manguiers du village. Là bas, personne ne peut se reposer à l’ombre de ces arbres. La particularité de ces insectes est qu’une fois en contact avec le corps humain, la partie touchée démange et s’enfle automatiquement. Trois personnes sont déjà victimes des affres de ces insectes. Le chef du village appelle au secours ! SOS VILLAGES EN DANGER, il faut sauver le village de wèrèkè et environs. Les ministres du cadre de vie et de la santé sont interpellés, conclut l’économiste.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s