La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 11 février 2019

Henri N'dah-Sékou

 

Bonjour à tous !

Le Bénin bénéficie d’un appui du FIDA, le Fonds International de Développement Agricole.

L’institution spécialisée de l’ONU vient de lui accorder plus de 104 millions de dollars, annonce La Nation. Près de 60 milliards de francs CFA qui vont financer le projet d’appui au développement agricole et l’accès aux marchés, précise le quotidien de service public. Fraternité affiche la poignée de mains entre le ministre Béninois des Finances Romuald Wadagni et le président du Fida Gilgert Houngbo. Les deux hommes ont signé l’accord de financement vendredi dernier à Cotonou, rappelle le journal. La Priorité et Afrique Express sont convaincus que les 60 milliards de francs CFA vont réduire la pauvreté dans plus de 50 mille ménages au Bénin. Il n’y a pas meilleur moyen de lutter efficacement contre la pauvreté, jurent Le Potentiel et Kini Kini.

La lutte contre la pauvreté occupe le gouvernement et les législatives du 28 avril préoccupent Candide Azannaï.

L’ancien ministre et son parti ont dénoncé ce week-end la division qui règne au sein de l’opposition. Selon L’Evénement Précis, Azannaï trouve que le virus qui tue l’opposition avant les élections est lié à l’égo des leaders et aux logos des partis.

« Si nous ne tuons pas nos égos et nos logos, nous ne gagnerons rien, avertit le président de Restaurer l’Espoir.

L’opposition divisée, ne peut empêcher deux élus de la commune d’Abomey-Calavi de se plaindre.

René Gnacadja et Thierry Lanmadoussélo sont deux suppléants frustrés. Leurs titulaires ont été frappés par la loi et condamnés pour détournement, depuis plus de 6 mois. Ces suppléants ne comprennent donc pas pourquoi, il leur est difficile de siéger depuis, rapporte La Priorité. Le quotidien qui déplore, par ailleurs la mort d’un enseignant du côté de Tanguiéta. L’homme âgé de 26 ans, en poste à Porga, s’est pendu mercredi dernier. Il n’avait de problèmes particuliers avec son voisinage, mais une enquête a été ouverte par la police républicaine, constate La Priorité.

Un autre enseignant, en vie, a été jeté en prison à Kétou.

Le directeur de l’école primaire publique d’Obada est privé de sa liberté depuis le 7 février dernier. Il a été déposé à la prison civile d’Akpro Missérété pour avoir violé une petite fille, nous apprend Le Télégramme. Pour appâter ses victimes, le directeur leur faisait voir des vidéos pornographiques dans son bureau, en présence d’un de ses stagiaires. Le jeune a réussi à s’enfuir, mais le directeur d’école a été présenté au procureur, puis déposé en prison. Ils ont abusé de plusieurs écolières, dénonce La Priorité.

Loin des éducateurs qui abusent des enfants, Fraternité nous propose de suivre une plénière de l’assemblée nationale, aujourd’hui.

Six dossiers sont inscrits à l’ordre du jour, selon le journal. Il s’agit, entre autres, du projet de loi portant statut des personnels parlementaires, du projet de loi portant octroi de pension aux anciens présidents, ou encore du projet de loi portant organisation et fonctionnement des offices à caractère social, culturel et scientifique. Au cours de la session en cours, les députés vont aussi se prononcer sur les organismes génétiquement modifiés, indique Fraternité.

On se quitte avec les obsèques de la première femme gynécologue du Bénin. Béatrice Aguessy a été inhumée samedi dernier à Ouidah. Plusieurs personnalités lui ont rendu hommage la veille, selon L’Evénement Précis. Elle est décédée le 10 janvier dernier à l’âge de 85 ans.

 

Henri N'dah-Sékou

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s