La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 27 mai 2019

José Gnimadi

 

Bonjour à tous,

Examen de fin d’année, 205.733 candidats affrontent le Bepc dès ce jour annonce l’Evènement Précis.

Ce quotidien, fait remarquer qu’il y’a 93.916 filles soit un pourcentage de 45,65% et 111.817 garçons soit un pourcentage de 54,35% contre un total de 118.817 candidats l’année dernière, d’où une hausse de 19.381 candidats, ce qui traduit un taux de progression de 10, 40%.

Le Progrès fait savoir que les 205.733 candidats composent dans 287 centres.

Même information dans la Presse du Jour qui affiche en manchette, Examen du Bepc session de mai 2019 : 205.733 candidats planchent dès ce jour dans 287 centres.

Le Télégramme donne encore plus de détails et nous apprend que le plus jeune candidat a 10 ans, le plus âgé 57.

La Nation pour sa part signale que c’est la ville d’Aplahoué, dans le Couffo, située à quelque 148 Km de la Capitale économique du Bénin, qui est retenue pour abriter ce lundi 27 mai 2019, le lancement officiel des épreuves du Brevet d’études du premier cycle (Bepc).

L’auteur de l’article mentionne que prenant la mesure de cet honneur fait à la ville voire tout le département du Couffo, les autorités ont mis des soins nécessaires à la préparation de cet évènement.

Au centre de composition du Ceg1 d’Aplahoué, plusieurs dispositions ont été prises allant de l’affichage des numéros des candidats à la salubrité du centre en passant par des consignes de sécurité.

Le Meilleur préfère mettre l’accent sur l’adresse du Ministre Mahougnon Kakpo aux candidats.

A en croire ce journal, l’autorité ministérielle a d’abord dressé le bilan du déroulement de l’année scolaire tout en se réjouissant de l’absence totale des grèves.

Il a par ailleurs invité les candidats au courage tout en souhaitant que la chance les accompagne tout au long des trois jours de composition.

La Presse du Jour et le Meilleur publient in extenso dans leurs colonnes le message du Ministre aux candidats.

La Priorité de son côté trouve que le déroulement normal dès ce jour du Bepc, est une prouesse à l’actif du gouvernement et des enseignants.

Parlons maintenant justice, Fraternité annonce Modeste Toboula devant la Criet ce Jour.

D’après le quotidien de Mènontin, l’ex Préfet du littoral va s’expliquer sur le dossier dit de bradage de domaine public à Fiyégnon.

Un dossier qui lui a non seulement coûté son poste mais aussi conduit à sa détention depuis plusieurs semaines à la prison civile d’Akpro-Missérété.

Le Meilleur rappelle que Modeste Toboula est en détention depuis Février 2019 pour bradage de domaine public.

L’Evènement Précis donne plus de précisions et nous apprend que selon le chef d’accusation, il serait reproché à Modeste Toboula d’avoir organisé et soutenu des opérations irrégulières de lotissement et de transaction sur un domaine de l’Etat à Fiyégnon1 dans le douzième arrondissement de Cotonou.

Le domaine concerné est l’emprise de la route des pêches, classée zone touristique par décret en date du 03 Novembre 2005.

Un mot de politique dans cette Revue, Fraternité par rapport à la situation socio-politique au Bénin écrit que les évêques prônent la réconciliation de la classe politique.

Le quotidien de Mènontin signale qu’ils l’ont fait savoir dans le communiqué final de la troisième session ordinaire au titre de l’année pastorale 2018-2019 tenue du 21 au 23 mai 2019 à Klouékanmè.

A en croire Fraternité d’après la conférence épiscopale sans un vrai dialogue dans l’écoute mutuelle et la recherche de la vérité et de la justice, aucune communauté humaine politique ou religieuse ne peut prospérer.

L’Evènement Précis dans la même optique mentionne que la conférence épiscopale du Bénin renouvelle son offre de médiation impartiale pour un vrai dialogue politique et une vraie réconciliation entre les fils et filles du Bénin.

Dynamisme Info pour sa part trouve que c’est une occasion en or que le régime en place ne doit pas rater.

On termine par une information sportive.

La Nation fait savoir que dans le cadre de l’appui au développement des disciplines sportives, 655 millions ont été octroyés aux acteurs.

Pour la Presse du Jour c’est plus d’un demi-milliard de francs Cfa de subventions aux fédérations sportives.

Fin de cette Revue de Presse, Merci pour votre aimable attention A Demain !

 

José Gnimadi

 

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s