La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 25 juin 2019

 José Gnimadi

 

Can Egypte 2019, le Bénin entre en compétition ce soir annonce la relève. La Nation précise que les écureuils défient le Ghana ce jour. Le Béninois Libéré parle du Jour J pour les écureuils et signale que remontés à bloc, les supporters béninois y croient. Matin Libre dans la même optique placarde à sa une, Allez les Ecureuils avec la photo du onze national. Pour ce quotidien, pendant 90 minutes, tout le Bénin va retenir son souffle. Un match crucial en ce sens que le Bénin sera face à l’une des équipes favorites de la compétition. L’auteur de l’article poursuit en mentionnant que les écureuils ont le défi de faire plus que les trois précédentes participations, aller un peu que plus loin dans la compétition, cela passe déjà par une victoire contre le Ghana. Jaune à l’unisson ! C’est l’intitulé de l’éditorial de Fraternité de ce jour. Son auteur écrit que sur toutes les lèvres et dans toutes les têtes, le défi à relever par nos rongeurs occupe une place de choix. A l’unisson, les cœurs battent déjà pour une victoire. Et plus l’heure du match s’approchera, plus les béninois n’auront qu’une seule attente : que les jaunes nous fassent vibrer et oublier un tant soit peu nos galères et nos soucis.

Parlons maintenant des échos de la Criet. Le Béninois Libéré nous informe que Mètongnon a écopé de cinq ans de prison et Babalola 10 ans. Même information dans le Matinal qui fait remarquer que les deux prévenus sont désormais fixés sur leur sort. Fraternité commente le verdict de la Criet et fait savoir que du simple, en un an, David Babalola passe au triple. L’auteur de l’article rappelle que poursuivi dans une affaire de fausse quittances de TVA, il avait été condamné le 12 Juin 2018 à 3 ans de prison ferme, un million d’amende et 400 millions de dommages et intérêt par le tribunal de première instance de Cotonou. Un an plus tard, la Cour a revu la peine à 10 ans d’emprisonnement ferme et cinq millions d’amende. En ce qui concerne Mètongnon, les cinq ans de prison ferme ont été maintenus.

Rendons nous maintenant au parlement. Le Matinal nous informe que les députés ont ratifié l’accord de prêt du fonds Koweitien pour un meilleur accès à l’eau à Covè, Zagnanado et Boukoumbé. La Nation donne plus de détails et parle de 10 milliards de Cfa pour l’eau dans ces trois localités. Le quotidien de service public fait savoir que c’est dans le cadre du financement du projet de renforcement des systèmes d’alimentation en eau potable. Le Projet ambitionne d’impacter 7,2 millions de nouveaux abonnés à l’eau potable.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s