La revue de presse sur Radio Bénin

   la revue de presse  
 

Revue de presse du 27 janvier 2020

 Patrick LOKO

« A Washington ce dimanche : les dessous de la visite du président Talon » titre en manchette La Nation. Le journal nous informe que « …le séjour du président Patrice Talon aux Etats-Unis d’Amérique,…, se veut hautement stratégique et surtout d’intérêt, une fois encore, économique ». Le quotidien du service public dans le secret des services diplomatiques, avance que « le premier des Béninois ne séjournera pas en terre américaine sans prendre langue avec ses compatriotes, notamment ceux qui exercent dans les institutions de Bretton Woods ».
Egalement informé des dessous de ce voyage présidentiel, Fraternité lui consacre aussi son plus gros titre. Pour le quotidien de Mènontin, « En mission à Washington : Talon s’investit pour l’énergie et les infrastructures dans l’espace Cedeao ». De source digne de foi, avance le journal « Patrice Talon échangera avec les responsables du Millenium Challenge Corporation dans le cadre d’un plaidoyer qu’il entend faire en faveur du Compact régional que le Mcc pourrait mettre en place au profit de certains pays ».
Cette mission a une « haute portée économique » croit savoir La Presse du Jour. Le Progrès, l’Evénement Précis et Le Potentiel sont également au courant de la mission du chef de l’Etat. Pour Le Potentiel, Talon est à Washington « pour révéler les atouts économiques béninois ». « Talon au pays de l’Uncle Sam » écrit La Priorité. Selon ce journal, avec le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo « les échanges auront probablement un caractère plus stratégique. Ils pourraient permettre de mieux positionner le Bénin dans le cœur des autorités américaines ».
On change de sujet et on parle à présent de la première édition de GFP. Le Gouvernement Face à la Presse.
« La devise du gouvernement est de lutter contre la pauvreté et non contre les pauvres » fait savoir L’Evénement Précis, rapportant les propos du ministre Alain Orounla qui a rassemblé, vendredi dernier, les professionnels des médias pour un exercice qui se veut désormais mensuel. Pour Le Potentiel qui rend également compte du GFP, « Orounla annonce zéro éléphant blanc sous la rupture »
La Nation était également en compagnie du ministre de la communication et de la poste. « Rencontre mensuelle Gouvernement face à la presse: Le ministre Alain Orounla expose les réalisations du gouvernement »
Pour le quotidien La Nation « …le ministre de la Communication a présenté les grandes réalisations du gouvernement avant de répondre aux questions des journalistes notamment sur l’installation du Conseil national de l’Education, les prochaines élections communales et municipales et le fonctionnement de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) ». Selon le ministre que rapporte La Nation « l’année 2020 est celle de la consolidation de tous les projets du gouvernement. »
L’année 2020 connaîtra aussi l’organisation des élections communales et déjà, L’Evénement Précis annonce à sa manchette que « Suite à la Prorogation de sa mission dans le cadre de l’Organisation des élections: Le Cos/Lepi dépose la liste électorale le 16 mars » Le journal écrit que « installé en septembre 2019 pour assurer l’apurement et l’actualisation du fichier électoral et rendre la liste électorale au plus tard le 31 janvier 2020, conformément à la loi 2018-31 du 03 septembre 2018 qui stipule en son article 137 que les membres du Cos-lépi ont un mandat de six mois qui court du 1er juillet au 31 janvier, l’actuel mandature du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos/Lepi) ne déposera pas ladite liste à cette date. »
C’est finalement le 16 mars au plus tard que cette liste électorale sera livrée à en croire La Nation. Dans ses colonnes, le journal nous que « c’est pratiquement une course contre la montre au niveau du Cos-Lepi » Pour le quotidien Jérémie Adomahou et les siens doivent faire diligence pour que les élections communales et municipales de 2020, les quatrièmes de l’ère de la décentralisation, puissent se tenir à bonne date.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern
powered by social2s