La revue de presse sur Radio Bénin

     
 

Revue de presse du 11 08 17

Achille FATONDJI

 

 

BONJOUR A TOUTES ET A TOUS !

Les travaux pour la modernisation des côtes du Littoral démarrent aujourd’hui. Nous l’apprenons du quotidien FRATERNITE. Il s’agit de libérer définitivement lesdites côtes encore anarchiquement occupées. Ce jour Akpakpa Dodomè recevra la visite des engins lourds en présence des forces de sécurité écrit le journal. Le tourisme béninois prendra un coup positif. FRATERNITE pense que ‘’Lentement mais sûrement, la vision du chef de l’Etat se dessine pour son pays’’.

Les choses évoluent également du côté de la mairie de Cotonou. Léhady SOGLO veut être rétablie. L’homme vient d’introduire un recours gracieux après sa révocation selon NORD SUD QUOTIDIEN. Léhady SOGLO se conforme ainsi à l’exigence de l’article 827 du code de procédure civile et administrative indique le journal. NORD SUD QUOTIDIEN va plus loin et signale que tant que ce recours de Léhady SOGLO ne sera pas vidé, l’élection d’un nouveau maire de Cotonou ne sera pas possible. En attendant, le maire intérimaire, Isidore GNONLONFOUN veut faire ses preuves. Il promet à la une du quotidien L’INVESTIGATEUR, le paiement des primes aux élus locaux et chefs quartiers de Cotonou. L’achat de nouvelles motos aux chefs quartiers est également en vue.

Parlons maintenant de la rentrée scolaire 2017-2018.  Elle est fixée au 18 septembre prochain rapporte FRATERNITE. Quant à la prérentrée, elle se tiendra le 11 septembre. Puis, le 12 du même mois, il y aura la distribution du matériel aux collaborateurs dans tous les établissements. Le 15 au plus tard, les écoles seront nettoyées.  Programme bien dressé par FRATERNITE mais négatif aux yeux de certains syndicalistes qui annoncent déjà des perturbations. Les mécontents s’expriment dans les colonnes du CONFRERE DE LA MATINEE. Ils disent n’avoir pas été associés à la fixation de la date de la rentrée. Ils exigent que toutes les revendications soient satisfaites avant la reprise des classes. Ils évoquent notamment le paiement des primes qui leurs sont dues, la révision de leurs statuts et la signature de leurs actes.

On se quitte avec le quotidien du service public. LA NATION dénonce la recrudescence des cas de vol de motos à Porto-Novo. Les malfrats frappent de jour comme de nuit selon le journal. Le dernier cas en date s’est produit au quartier Djègan-Kpèvi dans la nuit du mercredi passé aux environs de 21h. Un jeune militaire qui revenait du service a été attaqué devant le portail de son domicile par deux malfrats. La victime a perdu sa moto avec une main charcutée aux dires de mon confrère Thibaud du quotidien LA NATION.  

Achille FATONDJI !